Béton banché : Avantages, usages et prix

beton banche

Le béton banché est une technique populaire dans le secteur de la construction grâce à ses nombreuses qualités et applications. Gros plan sur les avantages, usages et prix du béton banché.

Qu’est-ce que c’estBéton coulé entre deux banches métalliques
Résistance mécaniqueExcellente solidité, densité sans joints
AdaptabilitéFlexibilité dans formes et dimensions
Rapidité de constructionUtilisation de panneaux préfabriqués
EsthétiqueFinition lisse et soignée
Isolation thermiqueRéduction des déperditions de chaleur
Coût initial élevéInvestissement en banches et main-d’œuvre
Irrégularités possiblesTraces de laitance si joints imparfaits
Poids importantNécessité de fondations renforcées
Usages courantsBâtiments résidentiels, publics, infrastructures industrielles
Prix100-200 euros/m³ (inclut matériaux, transport, main-d’œuvre)
Astuces économiquesBanches standard, préfabrication, main-d’œuvre locale, négociation des prix

Qu’est-ce que le béton banché ?

Le béton banché est une forme de béton coulé en place entre deux banches, qui sont des panneaux métalliques formant un moule. Les coffrages des banches permettent de donner au béton sa structure finale après avoir été vibré pour éliminer les bulles d’air et garantir une résistance optimale. Ce type de béton connaît une popularité croissante dans les constructions modernes.

Avantages du béton banché

La mise en œuvre du béton banché offre plusieurs avantages majeurs :

  • Résistance mécanique : grâce à sa densité et son absence de joints, le béton banché confère aux structures une excellente résistance.
  • Adaptabilité : le processus de banche permet une grande flexibilité quant aux formes et dimensions désirées pour les éléments en béton.
  • Rapidité de construction : Selon Archicontemporaine.org, l’utilisation de panneaux de coffrage préfabriqués permet de gagner un temps précieux lors de la mise en place et du décoffrage.
  • Esthétique : les banches métalliques assurent une finition lisse et soignée à la surface du béton, limitant le besoin de revêtements supplémentaires.
  • Économie d’énergie : le béton banché est un excellent isolant thermique qui réduit considérablement les déperditions de chaleur dans les bâtiments.

Inconvénients du béton banché

Malgré ses nombreuses qualités, le béton banché présente également certains inconvénients :

  • Coût initial élevé : l’achat ou la location des banches, ainsi que le transport et la main-d’œuvre nécessaires pour leur mise en place, peuvent représenter un investissement important.
  • Irrégularités possibles : si les joints entre les banches ne sont pas parfaitement étanches, des traces de fuites de laitance peuvent apparaître sur la surface du béton.
  • Poids du béton : en raison de sa grande densité, le béton banché est plus lourd que d’autres matériaux traditionnels, ce qui peut nécessiter des fondations plus importantes ou des renforcements spécifiques pour supporter son poids.
Vous pouvez lire également :  Pourquoi et comment utiliser les plaquettes de parement pour sa salle de bain ?

Usages courants du béton banché

Le béton banché est utilisé dans diverses constructions, dont :

  1. Bâtiments résidentiels et collectifs : habitations individuelles, immeubles d’appartements, locaux commerciaux, etc.
  2. Constructions publiques : écoles, hôpitaux, gymnases, piscines, parkings souterrains, etc.
  3. Infrastructures industrielles : usines, entrepôts, silos à grains, réservoirs, etc.
  4. Ouvrages d’art et génie civil : ponts, tunnels, barrages, stations d’épuration, etc.

Ce matériau convient particulièrement aux structures soumises à de fortes contraintes mécaniques, hydriques ou thermiques, ou nécessitant une isolation phonique efficace.

Prix du béton banché

Le coût du béton banché varie en fonction de plusieurs facteurs :

  1. L’épaisseur des parois et planchers : plus la surface de béton est grande, plus le prix sera élevé.
  2. Les types et dimensions des banches : les banches standard ont un coût moins élevé que les banches sur mesure pour des formes spécifiques.
  3. La complexité du coffrage : un chantier avec de nombreuses ouvertures, angles ou autres particularités demandera davantage de temps et de main-d’œuvre, impactant le coût final.
  4. Le prix de la matière première : fluctuant, il représente une part importante du budget.

En moyenne, le prix du béton banché se situe entre 100 et 200 euros par mètre cube. Ce tarif inclut généralement la matière première, les panneaux de coffrage, le transport, la main-d’œuvre, la mise en place et le décoffrage.

Astuces pour réduire le coût du béton banché

Pour minimiser l’investissement initial lié au béton banché, il est possible d’opter pour quelques solutions :

  • Choisir des banches standard : leur utilisation permet de réduire les coûts de fabrication, de transport et de montage/démontage.
  • Favoriser la préfabrication : en réalisant certains éléments hors site, on limite le temps de travail sur chantier, ce qui entraîne une économie de main-d’œuvre.
  • Mobiliser une main-d’œuvre locale : cela réduit les frais de transport associés à l’embauche d’une équipe spécialisée externe.
  • Négocier les prix auprès des fournisseurs : une recherche active permet souvent de trouver des matériaux de qualité à un tarif avantageux.

En somme, malgré un coût initial plus élevé que d’autres techniques de construction, le béton banché offre de nombreux avantages en termes de résistance mécanique, d’adaptabilité, de rapidité de construction et d’économies d’énergie. Il convient ainsi parfaitement à un large éventail de projets, des habitations individuelles aux infrastructures industrielles ou publiques.

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Picture of Fabrice

Fabrice

Laisser un commentaire

Retour en haut