Biogaz : les avantages du gaz vert

biogaz les avantages du gaz vert

Devant les éventuelles interruptions d’approvisionnement en gaz depuis les pays étrangers, le gouvernement français se penche sur l’essor du biogaz. Il faut savoir que le biogaz est un gaz vert, autrement dit une énergie verte, dont la production se base essentiellement sur l’utilisation de déchets agricoles. Si le biogaz est aussi appelé gaz vert, c’est parce qu’il vient de la méthanisation. Il s’agit donc d’une ressource renouvelable qui se compose à la fois de méthane et de dioxyde de carbone. Lorsque le biométhane est extrait du biogaz, il offre exactement les mêmes usages que le gaz naturel, qui lui n’est pas une énergie renouvelable. Il faut noter que la méthanisation offre à la fois des avantages et des inconvénients, mais c’est une option sérieuse qui peut devenir une alternative intéressante pour faire baisser le bilan carbone en France. Et c’est aussi un bon moyen de retrouver une part d’indépendance dans la consommation de gaz sur le territoire national.

Moins de CO2

Pour commencer, il faut souligner que la combustion du biogaz génère beaucoup moins de CO2 que le gaz naturel, qui est une énergie fossile non renouvelable. Grâce à la production et à l’utilisation de gaz vert, il est possible de réduire la pollution atmosphérique tout en réduisant aussi les émissions de gaz à effet de serre en empêchant le méthane d’entrer dans l’atmosphère. En outre, il est important de préciser que la méthanisation des déchets agricoles va laisser un résidu indispensable : le digestat. Ce dernier sert comme fertilisant dans les champs pour remplacer tous les engrais chimiques et polluants. De plus, grâce au gazomètre, un système de stockage externe indépendant, la gestion du biogaz est aujourd’hui beaucoup plus simple. Avec une résistance totale aux acides, les gazomètres offrent de meilleures solutions de stockage pour le gaz vert.

Vous pouvez lire également :  Installer un poêle à bois : les points à vérifier

Une énergie plus verte

Il est également évident que le biogaz est une énergie beaucoup plus verte que le gaz naturel. En effet, le gaz vert est une énergie renouvelable, ce qui veut dire que c’est aussi une énergie plus écologique. Il est bon de se rappeler que le gaz naturel doit être extrait du sous-sol via des processus compliqués et surtout polluants comme la fracturation hydraulique, utilisée aussi dans le domaine du pétrole. De plus, le gaz naturel n’est pas renouvelable. Comme pour toutes les autres énergies fossiles, les réserves sont déjà pratiquement épuisées à travers le monde entier. A contrario, le gaz vert s’inscrit dans un cercle vertueux puisque sa production n’est pas limitée. Du moment qu’il y a de l’agriculture, il y aura toujours des gisements de biogaz.

Une énergie moins chère

Enfin, puisque le gaz vert est produit localement, il offre un avantage économique car sa production et son utilisation ne demandent pas de trajets sur de très longues distances. En outre, le prix de vente du biogaz varie entre 90 et 100 euros le mégawattheure, ce qui reste en dessous des tarifs connus actuellement sur le marché du gaz naturel, qui rappelons-le reste victime de fluctuations très importantes à cause des conflits internationaux et de la reprise économique. Et puis, le gaz vert est aussi un moyen pour les agriculteurs de profiter d’un revenu complémentaire dans un contexte qui reste encore très compliqué sur le plan économique pour le milieu.

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Picture of Fabrice

Fabrice

Laisser un commentaire

Retour en haut