Comment construire une piscine ?

Chaque ouvrage réalisé lors de la construction d’une maison neuve, ou lors de rénovation d’une maison ancienne, est sujette à une étude et à des réglementations. Aujourd’hui, nous allons découvrir les étapes de construction d’une piscine.

Construction d’une piscine 

La mise en place d’une piscine dans votre jardin est un investissement important. A cet effet, il est primordial de bien réfléchir à toutes les étapes à mettre en œuvre, avant d’attaquer sa construction. Dans un premier temps, il faudra bien réfléchir au budget à investir. En effet, les dépenses ne se situent pas uniquement au niveau de la construction de celle-ci. Mais d’autres couts doivent aussi être pris en compte, nous citons notamment :

  • Les dispositifs de sécurités
  • Les produits utilisés pour traiter l’eau

De ce fait, le moindre détail concernant la piscine doit être réfléchi. Pour ce faire, engager un professionnel est plus que conseillé. 

Comment choisir un expert construction piscine ? 

Plusieurs critères sont à prendre en considération :

  • Un expert répertorié à la FPP (Fédération des Professionnels de la Piscine)
  • Le type de garantie proposé
  • La disponibilité d’un service après-vente
  • Le type d’équipement utilisé

Néanmoins, toute piscine ayant une superficie supérieure à 20 mètres carrés nécessite la demande d’un permis de construire. Pour les autres types de piscine, seul une déclaration de travaux est nécessaire.

Les étapes de construction de la piscine

Avant d’entamer la construction de n’importe quelle piscine, il est primordial de répondre à 3 questions principales :

  1. Quand construire une piscine ?
  2. Où la construire ?
  3. Quel type de bassin ?

Pour pouvoir profiter pleinement de votre piscine dès l’apparition des premiers rayons de soleil, il est conseillé de débuter les travaux durant la saison hivernale. Pour ce faire, la première décision à prendre est l’emplacement de celle-ci. L’emplacement idéal doit regrouper 3 critères :

  • L’ensoleillement
  • A l’écart du vent
  • Loin des arbres
Vous pouvez lire également :  Comment savoir si un artisan est inscrit à la chambre des métiers ?

Après cela, il est impératif de choisir le type du bassin, selon l’espace dont vous disposez, ainsi que votre budget et vos besoins. Pour ce faire, on dénombre 4 types de bassins :

La piscine hors-sol

C’est la plus facile à installer, puisqu’elle ne requiert pas de travaux. Et c’est aussi la moins chère. Vous pourrez la monter vous même. Cependant, il faut préférer les matériaux solides pour sa longévité. 

La piscine à panneaux modulaires

C’est aussi un type de piscine qui peut être installé par le propriétaire lui-même. Divers matériaux sont disponibles sur ce type de piscines, tels que :

  • L’acier
  • Le polymère
  • L’aluminium
  • Le béton

La piscine monocoque

Ce sont des coques préfabriquées, qui peuvent être montées assez rapidement. Cependant, ce type de piscine en kit nécessite la réalisation de travaux de terrassement. L’inconvénient, c’est qu’elle ne propose pas un large choix de formes. 

La piscine en béton (maçonné)

Ce sont les piscines les plus chères, car elles peuvent être personnalisées. Cependant, pour les réaliser, vous devrez faire appel à un professionnel. Dans un premier temps, il devra réaliser une structure armée, selon la forme désirée. Ensuite, il procédera au coulage du béton. Enfin, il pourra la daller selon la couleur choisie. Le prix d’une telle installation dépend de :

  • La forme du bassin
  • La taille de la piscine
  • La profondeur du bassin

Après avoir réalisé votre piscine, il ne faudra pas oublier de mettre en place les systèmes de filtration (cartouches, diatomées …), et les systèmes de sécurisation de la piscine (alarmes, bâches, abri …). 

Ajouter un commentaire