Déchets de chantier : Où les évacuer ?

Les travaux effectués sur un chantier de construction génèrent souvent des déchets. L’évacuation de ces résidus n’est pas toujours une opération aisée. Toutefois, elle est nécessaire pour le bien-être et le confort de tous. Où faut-il évacuer les déchets issus des chantiers ?

Si vous souhaitez avoir une réponse à cette interrogation, alors consultez cet article.

Quels sont les différents types de déchets rencontrés sur un chantier de construction ?

Les déchets issus des chantiers peuvent être classés en trois catégories :

  • Les déchets non dangereux inertes
  • Les déchets non dangereux non inertes
  • Les déchets dangereux.

En effet, chaque catégorie de déchets de chantier a un mode d’évacuation très précis. C’est pour cette raison qu’il est important de parvenir à les identifier. Ainsi, vous pourrez adopter la méthode d’évacuation qui convient aux déchets de votre chantier de construction. D’ailleurs, consultez le tarif de l’évacuation des déchets de chantier sur cette page dédiée.

Comment différencier les types de déchets ?

Il est important d’arriver à différencier les déchets présents sur un chantier afin de les évacuer convenablement.

  • Les déchets non dangereux inertes : ils représentent une grande partie dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Il s’agit des matériaux utilisés dans la construction qui ne brulent pas et qui ne se décomposent pas. De plus, ils ne sont pas biodégradables et ne produisent pas de réactions chimiques. À titre d’exemple, nous avons : les briques, le béton, les pierres, les tuiles.
  • Les déchets non dangereux non inertes : Les déchets non dangereux non inertes ne sont pas nocifs. Ce sont par exemple le carton, le bois ou même les déchets alimentaires utilisés par les usagers du chantier de construction. Il faut noter que le processus d’évacuation des déchets inertes non dangereux est assez simple parce qu’ils ne sont pas nocifs pour la santé et l’environnement.
  • Les déchets dangereux : ils sont très nocifs aussi bien pour la santé que pour l’environnement. Connaissant les risques encourus, les déchets dangereux doivent être rigoureusement suivis grâce à un bordereau de suivi des déchets. On retrouve parmi les déchets dangereux les piles, la peinture ou de l’amiante sous toutes ses formes.
Vous pouvez lire également :  Chaudière à gaz et chaudière électrique : quelles différences ?

Comment évacuer les déchets de chantier ?

Les déchets non dangereux inertes ne comportent pas de risques pour les responsables des bâtiments et travaux publics. De ce fait, leur collecte peut se faire de deux manières : la location d’une benne à ordure ou l’utilisation de grands sacs adaptés.

Après la collecte des déchets sur le chantier il faut les transporter vers une déchetterie publique ou une déchetterie professionnelle.

Les déchets dangereux quant à eux ne représentent qu’une petite partie des déchets de chantier. Toutefois, leur caractère nocif oblige les professionnels qui s’en occupent à porter des équipements de protection individuelle. Les déchets sont par la suite transportés vers des installations capables de les incinérer.

L’ouverture d’un chantier de construction doit entrainer la mise en place d’une stratégie efficace pour le traitement des déchets. De plus, le processus de tri est l’un des moyens les plus efficaces pour évacuer efficacement les déchets d’un chantier.

Ajouter un commentaire

deux + 15 =