Escroqueries immobilières en ligne : quels sont les signaux d’alarme ?

escroquerie agent immobilier

L’avènement d’Internet a révolutionné beaucoup d’aspects de la vie quotidienne, notamment la manière dont nous cherchons à acheter ou à louer des biens immobiliers. Toutefois, cette possibilité de rechercher et de négocier des biens immobiliers en ligne a également ouvert la porte à une augmentation des escroqueries immobilières. Ces annonces sont souvent sournoises et peuvent être difficiles à repérer pour une personne non-initiée. Il existe toutefois des signaux d’alarme potentiels qui doivent vous alerter. Si vous les connaissez et êtes attentifs, vous pouvez éviter de tomber dans le piège des fraudeurs. Voici donc neuf signaux d’alarme auxquels vous devez prêter attention afin d’éviter d’être victime d’une arnaque lorsque vous recherchez des biens immobiliers sur Internet.

Des offres trop belles pour être vraies

Les escrocs immobiliers veulent à tout prix vous attirer sur leurs annonces. Leur tactique privilégiée consiste donc à proposer des offres alléchantes, qui semblent beaucoup trop belles pour être vraies. Vous devez donc vous méfier des annonces qui proposent des biens immobiliers à des prix nettement inférieurs à ceux du marché : c’est souvent un indicateur d’une arnaque. Enfin, si vous avez des doutes, vous pouvez vérifier le prix du marché immobilier au moyen de comparateurs en ligne objectifs.

Communications uniquement par e-mail

Un vendeur ou un propriétaire qui insiste pour ne communiquer que par e-mail et refuse tout contact téléphonique ou en personne est éminemment douteux.  Cela devrait vous alerter, car les escrocs cherchent à tout prix à rester anonymes pour éviter d’être découverts. S’il n’y pas de raison valable pour que les communications se passent uniquement par mail, vous devez alors fuir ce genre d’annonces.

Demandes de paiement anticipé

Soyez prudent si on vous demande, pour diverses raisons, de verser de l’argent avant même d’avoir visité le bien immobilier ou signé un contrat. Les escrocs prétextent des frais de visite, des frais de dossier ou de représentations et utilisent souvent cette tactique pour extorquer de l’argent aux personnes souhaitant acquérir rapidement une propriété.

Manque de détails ou de photos

Une annonce immobilière légitime est généralement accompagnée de nombreuses photos et de multiples informations sur la propriété. Vous pouvez ainsi consulter un descriptif, voir sa localisation, découvrir ses caractéristiques et ses commodités environnantes. Néanmoins, certaines annonces sont floues et livrent assez peu de détails. Il est même possible qu’il n’y ait que peu de photos, ou seulement l’extérieur de l’habitation. Dans ce cas, méfiez-vous de ces annonces et n’hésitez pas à demander plus de détails et à les ignorer si votre requête n’obtient pas de réponse.

Annonce dupliquée sur plusieurs sites

Un autre moyen de détecter des annonces immobilières frauduleuses est de repérer la même annonce immobilière sur plusieurs sites web avec des informations contradictoires ou des prix différents. Ce n’est pas systématiquement une arnaque, mais cela pourrait être un bon indicateur. Les fraudeurs ne prennent souvent pas la peine d’être imaginatifs : ils se contentent parfois de copier et coller des annonces légitimes en les modifiant légèrement pour attirer des victimes potentielles.

Vous pouvez lire également :  Cadastre gratuit propriétaire : Tout ce qu'il faut savoir

Une annonce avec un lien bizarre

Certaines annonces immobilières comportent des liens vers d’autres sites. Vous pouvez parfois détecter que le lien est masqué ou vous pouvez sentir que le lien paraît suspect. Dans ce cas, il faut évidemment s’abstenir de cliquer dessus, car vous pourriez être redirigé vers des sites malveillants ou télécharger automatiquement un malware. Mais, parfois, ces liens ne semblent pas suspects et il est facile d’être piégé. Pour y remédier, installez un VPN de qualité avec des fonctionnalités supplémentaires pour vous alerter avant de cliquer sur un lien malveillant connu. Le mieux est de choisir un VPN avec essai gratuit pour vous faire une idée de ses performances et de son utilité.

Propriétaires absents ou injoignables

Si le propriétaire d’un bien que vous convoitez est absent ou prétend être hors du pays, cela devrait éveiller vos doutes. En effet, les escrocs en matière d’immobilier utilisent souvent cette excuse pour justifier à la fois l’impossibilité d’organiser des visites, ne pas pouvoir vous donner des détails quant au bien et même vous demander des versements d’argent à l’international. Ce genre d’annonce est à fuir absolument, car il est facile pour un propriétaire basé à l’étranger de recourir aux services d’une agence locale pour gérer une vente ou une location.

Demandes de virement bancaire ou de paiement via des services non sécurisés

Les escrocs ont tendance à vous demander de faire des paiements par virement bancaire ou par des services non sécurisés, tels que Western Union ou MoneyGram. En effet, ces transactions sont difficiles à retracer, elles sont donc privilégiées par des gens qui ne veulent pas être retrouvés. Évitez de faire des paiements de cette manière et privilégiez toujours des moyens de paiement classiques auprès d’une agence ou d’un notaire.

Absence de contrat de location ou de vente

Tout accord immobilier doit être formalisé par un contrat écrit ou un compromis de vente. Il doit détailler les termes et les conditions de la transaction et doit être validé par un notaire ou un professionnel de l’immobilier ayant pignon sur rue. Si le vendeur ou le propriétaire refuse de fournir un contrat ou insiste pour que vous signiez quelque chose sans le lire attentivement, cela doit éveiller des doutes chez vous et vous devez alors certainement décliner l’offre, même si elle vous paraît alléchante.

Pour résumer, il est important de rester vigilant et de faire preuve de bon sens lors de vos recherches en ligne de biens immobiliers. Si quelque chose semble trop beau pour être vrai ou si vous ressentez un malaise par rapport à une transaction, faites confiance à votre instinct : abandonnez cette piste et poursuivez vos recherches ailleurs. Normalement, en suivant ces neuf signaux d’alarme, vous devriez être capable de réduire considérablement le risque d’être une nouvelle victime d’une escroquerie immobilière en ligne.

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Picture of Fabrice

Fabrice

Laisser un commentaire

Retour en haut