Quelles sont les 7 techniques pour isoler une pièce ?

Une bonne isolation est le garant d’un confort thermique au sein de votre habitation. Elle vous permet de réaliser des économies importantes d’énergie. Vous souhaitez effectuer les travaux d’isolation dans votre domicile, mais vous ne maîtrisez pas tous les contours de cette opération ? Découvrez les 7 techniques pour isoler une pièce.

L’isolation des murs par l’intérieur

Cette technique est moins onéreuse et vous permet d’éviter les modifications sur l’aspect extérieur de votre habitation. Toutefois, elle entraîne une diminution de la taille de votre intérieur. La technique d’isolation des murs par l’intérieur peut s’effectuer de deux différentes manières. Dans le premier cas, l’isolant se trouve derrière une contre-cloison maçonnée ou sur ossature.

Ce système est parfait pour l’isolation des murs irréguliers. Pour le second cas, ce sont les panneaux composites ou complexes de doublage qui sont ancrés contre le mur par collage. Ils sont constitués d’une couche en polystyrène, polyuréthane, etc., surmontés d’un revêtement en plâtre.

L’isolation des murs par l’extérieur

Cette technique d’isolation est recommandée pour les cas où les enduits extérieurs sont en mauvais état. Vous pouvez premièrement recourir à la méthode de la couche mince ou hydraulique sur isolant. Les vêtures constituent également une solution pour l’isolation des murs par l’extérieur. Elles sont produites à partir d’éléments d’usine qui sont des isolants et d’une plaque de revêtement. Pour les parois déjà isolées qui ont besoin d’un complément d’isolation, utiliser la technique des couches isolantes. Pour finir, vous pouvez aussi procéder à l’isolation des murs creux.

L’isolation des combles

C’est une technique très importante à ne pas négliger si vous souhaitez réaliser des économies d’énergie. Cette isolation s’effectue en fonction du type de comble. Pour les combles perdus : endroits localisés en dessous des toitures inclinées, vous devez procéder à une isolation sur le plancher ou entre les solives. Quant aux combles habitables, ce sont les espaces d’une construction retrouvés sous une toiture inclinée. Les deux méthodes d’isolation proposées ici rejoignent celles de la toiture.

Vous pouvez lire également :  Comment se passe la rénovation d'une ancienne maison ?

L’isolation de la toiture

Il s’agit d’une technique qui peut se faire de deux différentes manières. La première méthode est appelée isolation sous rampants et elle consiste à utiliser un plâtre ou du bois comme revêtement de finition. La seconde est l’isolation sur toiture qui permet d’assurer une isolation continue et durable, de protéger la charpente de l’humidité et des changements de température. Elle permet également d’augmenter le volume habitable.

L’isolation des sols

L’isolation d’une pièce passe aussi par celle des sols. Isoler vos sols vous permettra de réduire considérablement votre consommation. À cet effet, utilisez des plaques isolantes qui sont capables de supporter un poids raisonnable. Vous pouvez aussi injecter de la mousse de polyuréthane pour soutenir le caractère thermique de votre sol. Vous pouvez utiliser un isolant comme la chape qui s’applique sur une couche superficielle faite à base saumon. Les matériaux comme la moquette, le carrelage, vinyle et bois offrent une bonne isolation thermique au sol.

L’isolation des fenêtres

Si cette technique ne s’effectue pas dans les normes, vous pouvez perdre jusqu’à 15% de la chaleur. Pour l’isolation des fenêtres, il est conseillé de mettre en place des châssis de qualité avec du vitrage comme isolant. Vous aurez à accorder une attention particulière à la qualité des châssis et au pouvoir isolant du vitrage. Vous pouvez aussi calfeutrer les fenêtres en cas de fuite d’air ou installer des rideaux thermiques pour une bonne isolation.

L’isolation de la porte d’entrée

L’isolation de la porte d’entrée est une technique qui vient maximiser celle de la pièce entière. En effet, si votre structure renferme des petits trous, ceux-ci constituent des sortes de ponts thermiques qui laissent la chaleur s’échapper. Lorsque la porte d’entrée et l’encadrement ne sont pas bien ajustés, il peut y avoir des courants d’air qui refroidiront toute la pièce. À défaut de changer de porte ou refaire l’encadrement, vous pouvez placer des protections tout autour pour isoler l’entrée.

Vous pouvez lire également :  Qu'est ce qu'un ravalement de façade ?

À présent, vous connaissez les 7 techniques d’isolation d’une pièce, vous pouvez donc suivre ces prescriptions pour la réalisation de vos travaux.

Ajouter un commentaire

16 − six =