Rénovation énergétique : quels types de travaux vous permettent de recevoir des aides ?

Les travaux de rénovation énergétiques ont pour but de réduire la consommation d’énergie dans les foyers. Les efforts fournis à cet effet contribuent également à la préservation de la planète. Comme la transition énergétique implique un investissement non négligeable, l’État a mis en place différentes aides financières pour alléger les dépenses relatives aux travaux. Quels sont les changements que vous pouvez engager pour pouvoir prétendre à ces subventions ?

Les avantages de la rénovation énergétique de votre maison

Les dépenses énergétiques d’un foyer qui utilise l’électricité ou le gaz pour chauffer, ventiler et faire fonctionner les différents appareils sont conséquentes. L’exploitation des produits dérivés du pétrole contribue également à la dégradation progressive de l’écosystème et favorise le réchauffement climatique. C’est pour remédier à ces problèmes que les aides financières pour soutenir la rénovation énergétique ont été lancées. Les travaux qui s’y rapportent permettent plusieurs avantages.

Grâce à une isolation renforcée de votre maison et une utilisation des ressources renouvelables, comme l’énergie solaire, vous parviendrez à faire des économies sur votre facture d’énergie. Vous pourrez également réduire votre empreinte carbone en optant pour des équipements fonctionnant sous énergie verte et en réduisant l’émission de gaz à effet de serre.

Vous optimiserez le confort de votre habitat, en toute saison, car ses performances thermiques seront améliorées. Enfin, en optimisant les performances énergétiques de votre maison, vous réduisez ses besoins d’entretien. Cela contribue à l’accroissement de sa valeur marchande. Vous avez donc tout à gagner en vous lançant dans la transition énergétique. Celle-ci se rapporte particulièrement aux aspects énergétiques et thermiques de votre logement.

Rénovation énergétique subventions aides financières travaux panneaux solaires énergie

Recevez des aides pour l’installation de panneaux solaires chez vous

Le recours à des panneaux solaires inclut l’utilisation d’une ressource renouvelable, en l’occurrence le soleil, pour alimenter votre logement en électricité. Pour cette raison, leur installation permet d’obtenir des subventions de l’État. Afin de bénéficier d’une aide financière pour l’installation de panneaux solaires, vous devez soumettre les travaux à un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement). Cette disposition est obligatoire pour les installations de moins de 100 kWc. Les aides financières que vous pouvez recevoir pour l’installation de panneaux solaires sont nombreuses.

La prime à l’investissement

Elle est applicable pour l’autoconsommation photovoltaïque, c’est-à-dire la production et la consommation de votre propre énergie. Celle-ci doit être non polluante et suffisante pour permettre votre transition énergétique.

L’obligation d’achat

Étant donné que vous disposez de votre propre source d’énergie, vous avez la possibilité de vendre la totalité de votre production ou uniquement l’excédent. Ces derniers seront, par la suite, injectés sur le réseau public.

La TVA à taux réduit (10 %)

Cette aide est accordée aux installations à usage strictement domestique, raccordées au réseau public et d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc. Ces aides ne sont effectives qu’après la mise en service de vos nouvelles installations. Par contre, le montant de la prime doit être fixé à la demande de raccordement auprès d’une entreprise de distribution. Il en est de même pour le tarif d’achat de votre production d’électricité. Le contrat est valable pendant 20 ans.

L’isolation de votre maison et les façons de financer les travaux

Les travaux d’isolation permettent de limiter les déperditions de chaleur dans votre maison. Concrètement, ils permettent de garantir un confort thermique favorable, en été comme en hiver. Si votre logement n’est pas du tout isolé, les travaux doivent suivre cet ordre : l’isolation du toit ou des combles, puis des murs : par l’extérieur (ITE) ou par l’intérieur (ITI). Enfin, vous pouvez procéder à l’isolation du plancher en l’absence d’un système de chauffage.

Vous pouvez lire également :  Comment poser du carrelage sur du bois : les étapes à suivre

Pour parfaire l’isolation de votre maison, vous pouvez remplacer vos parois vitrées par des vitrages doubles ou triples. De plus, la structure de support de ces derniers doit être conçue avec une matière isolante.

Pour une meilleure performance énergétique de votre logement, votre isolation doit être couplée avec un système de ventilation. En plus de gérer les flux d’air, ce dernier permet d’évacuer l’humidité. Vous avez le choix entre un VMC simple ou double-flux.

Les principales aides financières auxquelles vous pouvez prétendre grâce aux travaux d’isolation sont :

  • MaPrimeRénov’ : elle remplace le crédit d’impôt transition énergétique et les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Son montant est calculé sur la base des revenus du ménage et des bénéfices obtenus à l’issue de la rénovation. Pour les ménages à revenus modestes et très modestes, il y a MaPrimeRénov’ Sérénité,
  • la TVA à taux réduit (5,5 %),
  • l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour financer vos travaux sans condition de ressources, ni avance de trésorerie ni intérêt,
  • la prime Coup de pouce isolation,
  • les aides des collectivités locales.

Certaines de ces aides sont cumulables pour soutenir les charges des travaux d’isolation de grande envergure.

isolation maison chantier chauffage artisans financement

Les solutions de chauffage qui vous permettent de recevoir des aides

D’une manière générale, le niveau d’isolation de votre logement détermine vos besoins en chauffage et donc la puissance de l’appareil à installer. C’est pourquoi vous devez respecter l’ordre des travaux pour une amélioration énergétique correcte.

En ce qui concerne le choix des équipements, voici les systèmes de chauffage éligibles aux aides financières :

  • la pompe à chaleur : économique et respectueuse de l’environnement, elle fonctionne par le biais de la chaleur extraite dans l’air, dans l’eau ou dans le sol. En plus de servir de chauffage, elle peut aussi être utilisée pour produire de l’eau chaude,
  • le chauffage solaire : il concerne les panneaux solaires thermiques et le chauffe-eau solaire,
  • les systèmes de chauffage au bois comme les chaudières ou les poêles : ils fonctionnent avec des bûches ou des granulés.

Si vous remplacez votre ancien système de chauffage, vous pouvez obtenir certaines aides suivantes pour financer vos travaux. Il est en effet possible de faire une demande pour recevoir le Coup de pouce chauffage, la prime énergie, le chèque énergie, MaPrimeRénov’ ou MaPrimeRénov’sérénité, l’éco-PTZ ou la TVA réduite. Vous pouvez également envisager le Coup de pouce thermostat et les aides locales. Le montant de ces subventions est variable et elles peuvent prendre diverses formes.

Ajouter un commentaire