À quelle fréquence dois-je planifier une inspection de toiture ?

Une toiture en bon état est indispensable pour le confort des occupants d’une maison. Bien que les toits aient une durée de vie allant de 20 à 50 ans selon le matériau, ils doivent cependant être inspectés à une certaine fréquence afin de prévoir d’éventuels problèmes. Quelle est cette fréquence ? Lisez !

Quand inspecter sa toiture ?

Il est généralement conseillé d’inspecter sa toiture deux fois dans l’année. Une première fois au printemps pour vérifier si l’hiver n’a pas endommagé le toit et une seconde fois en automne avant l’arrivée des pluies et de la neige pour déceler des fuites pouvant indisposer au cours de ces périodes. Bon nombre d’entrepreneurs recommandent que des vérifications supplémentaires soient effectuées après d’importantes intempéries telles que des tempêtes, de grands vents ou de fortes précipitations.

Comment inspecter sa toiture ?

Inspecter son toit soi-même nécessite un savoir-faire. Cependant, si vous décidez de le faire, il est conseillé de faire cette inspection en deux étapes : de l’intérieur et à l’extérieur.

De l’intérieur

Au lieu de monter sur le toit de votre maison, vous devez vérifier l’état de votre charpente. Inspectez les plafonds intérieurs, le grenier et les murs intérieurs afin d’y déceler des signes montrant que de l’eau s’infiltre dans votre maison (tache d’eau, moisissures…). Aussi, si vous retrouvez au sol un tas de sciures, cela signifie que votre charpente est infestée de parasites. Si après l’inspection de l’intérieur, vous êtes en face d’un de ces signes, il est fortement conseillé de faire directement appel à un professionnel.

Vous pouvez lire également :  Comment fait-t-on la construction d'une extension ossature bois ?

De l’extérieur

À vue d’œil, plusieurs signes peuvent vous donner des indices sur l’état de votre toiture. Ces signes sont :

  • la dégradation de la couverture (tuiles cassées, manquantes ou recouvertes de taches ou de mousses) ;
  • la dégradation de la maçonnerie du conduit de cheminée ;
  • l’obstruction de la gouttière à cause du développement de la mousse ;
  • la ligne de faîtage qui semble ne plus être droite.

En inspectant ainsi votre toiture, vous pouvez aisément prévenir des dégradations ou dans les cas où le toit est déjà touché, empêcher que cela s’aggrave. Si vous êtes entourés d’arbres et de végétaux ou vous vivez dans un milieu très pollué par exemple, il faudrait que vous songiez à nettoyer bien souvent votre toit.

Comment nettoyer son toit ?

La fréquence et le moment de nettoyage de votre toiture dépendent du matériau de couverture, de votre environnement et aussi de l’âge de votre toiture. Pour le nettoyage de votre toit, vous devez :

  • vérifier l’étanchéité des avancées du toit et enlever tous les nids ou essaims nichés dans votre toiture ;
  • nettoyer le conduit d’aération ;
  • contrôler l’étanchéité des liaisons sur les fenêtres, châssis et lucarnes ;
  • vérifier les fixations (les rives, les éléments décoratifs, les panneaux solaires, s’il y en a) ;
  • nettoyer, repositionner, changer la couverture selon le matériau du toit ;
  • contrôler l’étanchéité des raccords et aspirateurs de fumée ;
  • enlever les végétaux et nettoyer les gouttières.

Prendre soin de son toit soi-même est certes économique, mais nécessite un certain savoir-faire ou une certaine habileté, sinon cela devient dangereux pour celui qui s’y hasarde. C’est bien pour cette raison qu’il est recommandé de faire appel à un couvreur professionnel pour tout ce qui concerne le toit de votre maison. Certaines entreprises utilisent même des moyens sophistiqués tels que les drones pour vérifier scrupuleusement l’état de votre toiture sans que quelqu’un y monte.

Vous pouvez lire également :  Quelle société de tôlerie industrielle française contacter ?

Aussi, lorsque vous achetez nouvellement une maison, cherchez à connaître le matériau et l’âge de la toiture. Si les conditions sont réunies, les matériaux comme le cuivre et l’ardoise restent en bon état jusqu’à 50 ans. Les toits en cèdre peuvent résister pendant 30 ans. Les tuiles de béton ont, quant à elles, une durée de vie approximative de 25 ans et les bardeaux d’asphalte, presque 20 ans. Si donc, la durée de vie de la toiture de votre nouvelle maison arrive à échéance, il serait judicieux que vous songiez à la remplacer dès le début.

Ajouter un commentaire

trois × deux =