Assurance emprunteur : 6 erreurs qui peuvent vous coûter cher

illustration dargent

Vous envisagez de souscrire une assurance emprunteur, mais vous ignorez comment faire ? Bien choisir son assurance reste l’une des préoccupations majeures de nombreuses personnes. Et dans la quête d’une satisfaction rapide, elles peuvent commettre des erreurs. Pour ne pas se retrouver dans des situations difficiles, voici quelques erreurs à éviter !

Oublier de comparer son assurance emprunteur

L’erreur la plus courante dans le choix d’une assurance de crédit consiste à se fier à une seule compagnie d’assurance. En réalité, les assureurs peuvent appréhender un même dossier de différentes manières. Ainsi, les offres varient d’une compagnie à une autre, qu’il s’agisse des garanties proposées, d’exclusion ou des primes.

Ainsi, opter pour une première offre d’assurance emprunteur n’est pas la meilleure solution. Prenez le temps de comparer les différentes formules d’assurance afin de choisir la plus adéquate à vos besoins et exigences.

Ne pas vérifier les garanties de son assurance

Pour souscrire une assurance, il est également essentiel de vérifier avec précision les différentes clauses contractuelles. Cela vous permettra de mieux cerner les garanties incluses lors de la souscription. Généralement, vous trouverez dans ces contrats des garanties relatives à l’invalidité, la perte d’autonomie, le décès, etc. Certaines garanties sont obligatoires et d’autres optionnelles.

Cependant, des contrats peuvent être compliqués à la lecture, il s’avère donc indispensable de regarder tous ces détails avant de souscrire une assurance emprunteur.

Oublier les exclusions de l’assurance

En règle générale, les assurances de prêt comportent des exclusions. Cela peut être lié à des problèmes de santé, l’exercice d’un métier ou au fait de pratiquer une activité particulière. En négligeant cette étape, vous risquez de vous retrouver dans une situation assez complexe. En outre, il est essentiel de bien comprendre les exclusions énoncées dans votre contrat. Cela vous permettra d’agir en toute connaissance de cause afin d’éviter tous désagréments. 

Vous pouvez lire également :  L'assurance prêt relais pour les seniors, quels sont les avantages et inconvénients ?
assurance emprunteur 2

Ne pas recourir à un courtier professionnel

Habituellement, les emprunteurs se lancent sur le marché de l’assurance sans grande expérience dans le domaine. En conséquence, ils se retrouvent avec une formule inappropriée. Solliciter les services d’un courtier spécialisé en assurance est une meilleure solution. Ce professionnel maîtrise beaucoup mieux les subtilités du marché. Ainsi, il est le mieux placé pour vous trouver un accord d’assurance, et ce, dans les plus brefs délais.

De plus, le courtier pourra répondre convenablement à toutes vos préoccupations. Il sera votre guide durant toute la procédure.

Ignorer le mode de paiement de l’assurance de prêt

C’est l’une des choses à laquelle les emprunteurs pensent le moins lorsqu’ils veulent souscrire une assurance. Souvent, de nombreuses personnes croient que la méthode de paiement reste constante tout au long du crédit. Mais en réalité, les choses ne paraissent pas simples. En effet, le paiement dépend du tableau d’amortissement et de la méthode de calcul de l’assurance : sur le montant emprunté ou sur le capital restant dû. Ainsi, si le paiement s’effectue sur le capital restant dû, les mensualités de l’assurance emprunteur seront plus élevées en début de prêt et baisseront d’années en années. Tout ceci pour dire que le paiement de l’assurance de prêt n’est pas toujours constant.

Négliger la mise à jour de son assurance

En cas de changement de situation personnelle ou professionnelle, il est capital d’actualiser votre assurance. En oubliant cette étape, vous vous exposez à un grand risque en cas de sinistre. Pour ce faire, vous pouvez faire appel à votre courtier ou vous adresser directement à votre assureur.

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Fabrice

Fabrice

Laisser un commentaire

Retour en haut