C’est quoi le TAEA ?

Le Taux Annuel Effectif d’Assurance (TAEA) est un indicateur essentiel dont on se sert pour calculer le coût de l’assurance de prêt. Cependant, c’est une notion qui n’est pas connue de tout le monde. Nombreuses sont en effet les personnes qui ne savent pas ce que c’est et encore moins à quoi cela peut servir. Voici ici tout ce qu’il convient de savoir à propos du TAEA.

Le TAEA, qu’est-ce que c’est ?

Le Taux Annuel Effectif d’Assurance est un taux qui est exprimé en pourcentage et qui doit être mentionné noir sur blanc dans tous les contrats de prêt d’une assurance emprunteur. Il permet en effet de connaître clairement quelle est la part de l’assurance dans le coût total du prêt immobilier. Le TAEA est en d’autres termes le pourcentage appliqué chaque année pour calculer le montant que l’emprunteur doit payer au titre de l’assurance de prêt à laquelle il a souscrit.

Plusieurs éléments sont inclus dans le TAEA. Il s’agit entre autres :

  • du taux,
  • du montant total de l’assurance emprunteur,
  • des mensualités,
  • des garanties couvertes par l’assurance emprunteur.

Le TAEA est obtenu à partir du montant du capital emprunté et la situation personnelle et professionnelle de l’emprunteur. Il peut également être calculé de plusieurs façons. C’est un levier important sur lequel l’emprunteur peut agir pour réduire le coût mensuel du prêt, voire le coût total.

Comment calculer le TAEA ?

Pour calculer le TAEA, il convient de connaître d’abord ce que c’est que le TAEG, deux notions bien différentes. Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) est le taux d’intérêt qui intègre l’ensemble du montant du prêt immobilier sauf le capital. Il est constitué de plusieurs éléments dont :

  • les frais de dossier,
  • le coût de l’assurance,
  • les intérêts,
  • les garanties.
Vous pouvez lire également :  Que devez-vous savoir sur la franchise assurance habitation ?

Calculer le TAEA consiste à faire la différence entre le TAEG avec l’assurance et le TAEG hors assurance. C’est en effet ce que stipule le décret nº2014-1190 du 15 octobre 2014. Ainsi, on en déduit la formule suivante pour le calcul du TAEA :

TAEA = TAEG avec assurance – TAEG hors assurance.

Par ailleurs, il faut préciser que plusieurs autres éléments entrent dans le calcul du taux d’assurance emprunteur notamment l’âge et l’état de santé de l’emprunteur. En outre, le type du contrat peut également influencer le calcul du TAEA.

Quels sont les avantages du TAEA ?

Le TAEA a de nombreux avantages surtout pour les emprunteurs.

Le TAEA permet de comparer les offres d’assurance

Depuis plus de 10 ans maintenant, grâce à la Loi Lagarde, les emprunteurs ont la possibilité de choisir l’assurance de prêt qui leur plaît. Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2015, la Loi Hamon dispose que le taux annuel effectif d’assurance devra obligatoirement être mentionné par les assureurs sur leurs publicités et offres de prêt immobilier.

Ainsi, l’emprunteur pourra se servir du TAEA pour comparer facilement les offres d’assurance emprunteur. Le Taux Annuel Effectif d’Assurance est en effet un indicateur très fiable qui permet de comparer de façon objective les assurances crédit immobilier. En d’autres termes, le TAEA permet de faire une comparaison rapide et pertinente. Cependant, ce n’est pas seulement le TAEA qu’il faut considérer pour comparer les offres. Il faut aussi considérer les garanties et le coût des mensualités.

Le TAEA pour connaître le coût de l’assurance

Un autre avantage du TAEA réside également dans le fait qu’il permet de connaître le véritable coût de l’assurance emprunteur, donnant ainsi plus de transparence sur les tarifs proposés par les assureurs. Notez en outre que le taux annuel effectif d’assurance n’est pas utile qu’à comparer les offres de prêt immobilier. Il s’applique également aux crédits à la consommation.

Vous pouvez lire également :  A-t-on besoin d'une assurance habitation pour un télétravail ?

Somme toute, le TAEA est un taux d’assurance qui figure obligatoirement sur les contrats d’assurance emprunteur et permet aux emprunteurs de comparer avec plus de facilité les différentes offres d’assurance. Par ailleurs, il est important de ne pas le confondre avec le TAEG. Ce dernier ne concerne que le crédit immobilier.

Ajouter un commentaire