Comment fonctionne un remboursement assurance ?

Pour chaque contrat souscrit, votre assureur doit vous rembourser en cas de sinistre ou d’autre accident pris en compte par l’assurance. Cela dit, ces remboursements se font en fonction du type d’assurance souscrit et des conditions de garanties. Alors, découvrez comment s’effectue ce règlement après sinistre.

Remboursement de l’assurance santé

L’assurance couvre plusieurs domaines comme celui de la santé. Dans chacune de ces catégories, les conditions de remboursement par l’assureur varient. Dès qu’une dépense de santé est engagée par une personne ayant souscrit à l’assurance, plusieurs instances entrent en jeu.

En effet, la sécurité sociale, le régime social des indépendants ou la mutuelle de santé agricole prend en charge une partie des frais sanitaires. Par exemple, une personne assurée qui respecte correctement le parcours des soins sera indemnisée sur la base de remboursement de la sécurité sociale. Si la consultation s’est faite chez un médecin généraliste, le souscripteur bénéficie de 70% de remboursement. Au cas où la consultation s’est faite chez un kinésithérapeute, le remboursement est de 60%.

En ce qui concerne les frais d’hospitalisation, ils sont remboursés à 80%, voire 100% dans certains cas. Le solde entre la base de remboursement et la participation du régime obligatoire est pris en charge par l’assuré. Il est appelé ticket modérateur et est envoyé à la complémentaire santé. Elle est en mesure de prendre en charge tout ou une partie du ticket modérateur et les éventuels dépassements du tarif imposé par la sécurité sociale.

Remboursement de l’assurance auto

Le remboursement de l’assurance auto se fait suite à un accident ou à un dommage causé sur votre véhicule assuré. Au cas où l’un ou l’autre arrive, la première chose est de faire un constat. Pour ce faire, l’assuré doit rapidement prendre toutes les photos des dommages enregistrés aussi bien pour le véhicule que les biens des tiers. Il doit aussi contacter les autorités compétentes pour l’effectivité du constat. Par chance, s’il y a des témoins sur les lieux, c’est toujours bien. Ensuite, va suivre la déclaration à l’assureur du dommage causé à l’auto dans un délai de 5 jours.

Vous pouvez lire également :  Est-ce qu'on peut mentir dans le questionnaire d'assurance du prêt immobilier ?

Ce qu’il faut savoir est qu’une assurance ne garantit pas le remboursement de tous vos dégâts. En effet, le montant de l’indemnisation prend en compte l’évaluation de l’expert qui est souvent désigné par votre assureur. Ce montant prend également en compte l’âge et l’usage de votre véhicule. Le montant tient compte d’un barème qui est souvent indiqué dans le contrat d’assurance. Cependant, une somme reste toujours à la charge de l’assurée. Cette dernière est appelée la franchise.

Remboursement de l’assurance habitation

Lorsque vous souscrivez à une assurance habitation, en cas de sinistre, vous devez être indemnisé si vous n’êtes pas désigné responsable. Le sinistre plus courant est le dégât des eaux. Chaque année, des milliers d’assurés sont touchés par ce fléau. Lorsque vous êtes assuré, il est important pour vous de prendre des dispositions pour être remboursé au moment opportun.

Lorsque vous avez par exemple un dégât lié à l’eau dans votre habitation, vous devez chercher avant tout à déterminer son origine. Si elle est interne comme l’écoulement de l’eau par le biais du robinet, vous pouvez arrêter l’écoulement. Au préalable, prenez le soin de couper l’électricité. Toutefois, avant de lancer d’éventuelles réparations, il est important d’attendre un accord de votre assureur.

Ensuite, les documents de réparation, c’est-à-dire les factures, doivent être bien gardés pour servir de preuves à vos dépenses sur fond propre dans le cadre du sinistre. La compagnie d’assurances peut s’opposer au remboursement si les justificatifs avancés ne sont pas fiables. Dans la mesure du possible, pensez toujours à obtenir les décharges sur base de fonds donnés au titre d’un sinistre causé à autrui. Il est important de savoir que vous devez faire une déclaration de sinistre dans un délai de 5 jours ouvrés afin de bénéficier d’une reconnaissance effective du sinistre par l’assureur.

Vous pouvez lire également :  Quel remboursement en cas de catastrophe naturelle ?

L’assureur fait un remboursement rapide des dégâts soit sur la base du rapport de l’expert, soit sur celle des factures de réparation fournies par l’assuré. Par ailleurs, si l’assuré conteste le montant fourni par l’assureur, il pourra faire appel à une contre-expertise.

Peu importe le contrat d’assurance auquel vous souscrivez, vous devez être remboursé en fonction des termes de votre contrat avec l’assurance. Prenez donc le temps de bien le lire avant de signer le contrat.

Ajouter un commentaire

vingt + treize =