Quelles sont les garanties décennale pour une terrasse ?

Vous allez faire du travail après avoir acheté une maison, et vous vous demandez si votre artisan devrait avoir une assurance décennale. Cette garantie est l’assurance professionnelle des experts du bâtiment. Elle est exigée et couvre tout dommage à une structure pour une durée de dix ans. Toutefois, cette assurance ne couvre pas tous les travaux qu’un artisan ou une entreprise de construction pourrait entreprendre.

Quel est exactement la garantie décennale ?

La loi Spinetta de 1978 a établi la garantie décennale. Il stipule que toute personne possédant les compétences d’un constructeur doit être assurée pour une période de 10 ans. Cette garantie dure dix ans après l’acceptation d’un site et couvre les dommages qui pourraient affaiblir ou rendre une propriété inhabitable. Cette assurance est liée à l’actif plutôt qu’au propriétaire. Si le bien est transféré à un autre propriétaire, ce dernier peut utiliser la période décennale jusqu’à l’expiration du terme.

quelles garanties decennale pour terrasse ?

Quelle est la garantie décennale ?

La loi Spinetta de 1978 a établi la garantie décennale. Il stipule que toute personne ayant les compétences d’un constructeur doit être assurée pour une période de 10 ans. Cette garantie est valable dix ans après l’acceptation d’un site et couvre les dommages qui pourraient affaiblir ou rendre une propriété inhabitable. Cette assurance est liée à l’actif, et non au propriétaire. Si le bien est transféré à un autre propriétaire, celui-ci peut profiter de la période décennale jusqu’à l’expiration du terme.

Qui devrait acheter une obligation décennale ?

Chaque personne ayant la qualité du constructeur doit souscrire pour un terme décennal. Un artisan du bâtiment (plombier, électricien, maçon), un expert intellectuel du bâtiment (architecte, chef de projet, maison de courtage en construction) ou un promoteur immobilier pourraient tous tomber dans cette catégorie. Une assurance décennale est requise, et toute personne effectuant des travaux structurels, de finition ou techniques doit être assurée. Les conséquences pour les professionnels non assurés sont graves :

  • une amende pouvant aller jusqu’à 75 000 euros ;
  • une peine d’emprisonnement de 6 mois
Vous pouvez lire également :  Un parking est-il un bon premier investissement en 2022 ?

Afin de s’assurer que l’entreprise de construction ou l’entrepreneur est correctement assuré, demandez une copie de leur certificat d’assurance décennal. L’artisan doit également fournir le nom et les coordonnées de son assureur sur ses offres et ses factures. Vous ne serez pas en mesure d’obtenir une assurance décennale si vous faites votre propre bâtiment.

Quel est l’intérêt d’un travail d’imperméabilisation décennale ?

Les travaux d’imperméabilisation comprennent l’isolation thermique ainsi que la prévention de la pénétration de l’eau dans les planchers, les murs, les plafonds, les toits, les façades, les piscines, les terrasses et les stationnements. Le travail de l’imperméabilisateur a donc pour but de fournir un cadre "hors de l’eau" en donnant une couverture imperméable à de nombreuses surfaces, grâce à l’emploi de matériaux synthétiques ou bitumineux appropriés.

Par conséquent, leur compréhension de la législation, des processus technologiques et des normes de sécurité appropriés est essentielle. Dans les zones où l’humidité et la pluie sont fréquentes, les imperméabilisants accompliront généralement plus d’une tâche à la fois.

Par conséquent, les artisans et les entreprises responsables de l’imperméabilisation des bâtiments ne sont pas à l’abri d’une mauvaise exécution, de défauts structurels et de la négligence. L’assurance décennale protège leurs activités et la tranquillité d’esprit de leurs clients-propriétaires en restaurant les dommages graves causés par leurs travaux pendant une période de dix ans à compter de la date d’acceptation du site.

Quels types de pertes sont couverts par une assurance décennale ?

La garantie décennale couvre tous les défauts de construction ou dommages graves. Ils peuvent être liés à la résistance de la structure et de son équipement, ou à tout dommage qui rend un bâtiment inhabitable, comme des fuites ou de grandes fractures.

Vous pouvez lire également :  Comment peut-on définir la loi pinel d'outre-mer ?

Les dommages couverts par l’assurance décennale peuvent donc s’appliquer à la fois à la grande structure, comme les murs, la charpente, la toiture, etc., ainsi qu’à l’équipement domestique, comme une pompe à chaleur, si leurs défauts de fonctionnement rendent le bien inhabitable. Il peut aussi s’agir d’un problème de menuiserie, d’électricité ou d’isolation. Cependant, une assurance décennale ne couvre pas les difficultés esthétiques.

Ajouter un commentaire