Gravier stabilisé : guide complet sur son utilisation, prix et comment le mettre en place

gravier stabilisé

Le gravier stabilisé est un matériau de construction qui gagne en popularité dans les aménagements extérieurs. Il offre une solution durable et esthétique pour les allées, parkings et jardins. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir ce qu’est le gravier stabilisé, comment l’utiliser, quel prix prévoir ainsi que d’autres informations utiles pour votre projet.

Qu’est-ce que le gravier stabilisé ?

Le gravier stabilisé est un mélange de graviers et d’un liant hydraulique, généralement du ciment, qui permet au matériau d’avoir une meilleure cohésion et résistance. Ce type de revêtement présente plusieurs avantages :

  • Esthétique : il se décline en différents coloris et granulométries pour s’adapter à tous les styles d’aménagements extérieurs.
  • Résistant : une fois mis en place, le gravier stabilisé résiste bien aux intempéries, aux passages répétés de véhicules et aux variations de température.
  • Écologique : le gravier stabilisé est perméable à l’eau, ce qui facilite l’infiltration des eaux de pluie dans le sol et limite ainsi les risques d’inondations ou d’érosion.
  • Facilité d’entretien : il ne nécessite que peu d’entretien, un simple nettoyage de surface suffit pour conserver son aspect esthétique.

Utilisations et mise en place du gravier stabilisé

Le gravier stabilisé est particulièrement adapté pour les aménagements extérieurs tels que :

  • Les allées piétonnes
  • Les allées carrossables
  • Les parkings
  • Les terrasses
  • Les abords de piscine

Pour mettre en place le gravier stabilisé, voici les étapes essentielles à suivre :

  1. Préparation du terrain : il est nécessaire de décaisser la zone concernée sur environ 15 cm de profondeur pour assurer une bonne stabilité et éviter les affaissements. Il faudra également poser un géotextile pour limiter la pousse des mauvaises herbes et faciliter le drainage.
  2. Installation du bordure : pour contenir le gravier stabilisé et éviter qu’il ne se disperse, il est recommandé d’installer une bordure en béton, en métal ou en bois tout autour de la zone à aménager.
  3. Mise en place des nids d’abeilles : ces structures alvéolaires en plastique (également appelées plaques à engazonner) sont posées sur le sol afin d’accueillir le mélange de graviers et de liant hydraulique. Elles permettent de garantir la stabilité et la résistance du revêtement.
  4. Remplissage des alvéoles : le mélange de graviers et de liant hydraulique est ensuite réparti sur les nids d’abeilles à l’aide d’une pelle et d’un râteau, en veillant à bien remplir chaque alvéole.
  5. Compactage : pour assurer une bonne cohésion du matériau, il est nécessaire de compacter le tout à l’aide d’une plaque vibrante ou d’un rouleau compacteur. Cette étape doit être réalisée avec soin car elle détermine la durabilité du revêtement.
Vous pouvez lire également :  Chaudière à gaz et chaudière électrique : quelles différences ?

Prix du gravier stabilisé : quels éléments prendre en compte ?

Le prix du gravier stabilisé peut varier en fonction de plusieurs critères :

  • Le type de graviers : la granulométrie, la couleur et la provenance des graviers influencent directement leur coût. En moyenne, comptez entre 30 et 60 € par tonne.
  • Le liant hydraulique : selon le type de ciment utilisé (ciment Portland, ciment prompt…), le prix peut également varier. Il faut compter en moyenne 10 à 20 € par sac de 25 kg.
  • La surface à aménager : plus la surface est grande, plus le coût au mètre carré sera intéressant. En revanche, si vous réalisez une petite allée, le prix au mètre carré sera plus élevé.
  • Les fournitures annexes : n’oubliez pas de prendre en compte le coût des bordures, du géotextile et des nids d’abeilles pour avoir une estimation complète du budget nécessaire à votre projet.
  • La main d’œuvre : si vous faites appel à un professionnel pour la mise en place du gravier stabilisé, il faudra également prévoir un budget supplémentaire pour la main d’œuvre.

Bon à savoir : les astuces pour réaliser des économies

Pour réduire les coûts liés à l’utilisation du gravier stabilisé, voici quelques conseils :

  • Pensez à comparer plusieurs devis auprès de différents fournisseurs pour obtenir le meilleur rapport qualité-prix.
  • N’hésitez pas à réaliser vous-même certaines étapes, comme la préparation du terrain ou l’installation des bordures, pour diminuer la facture liée à la main d’œuvre.
  • Récupérez des matériaux de récupération, tels que des bordures ou des graviers, pour réduire les dépenses liées aux fournitures.

En résumé

Le gravier stabilisé est une solution intéressante pour aménager vos extérieurs tout en respectant l’environnement. Il offre une excellente résistance, requiert peu d’entretien, et s’adapte à toutes les envies déco grâce à la variété de graviers disponibles. Prenez en compte les différents critères qui influencent le prix pour établir un budget réaliste et n’hésitez pas à mettre en pratique nos conseils pour économiser sur votre projet.

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Picture of Fabrice

Fabrice

Laisser un commentaire

Retour en haut