Guide pratique pour installer des disjoncteurs dans votre tableau électrique

disjoncteurs dans votre tableau electrique

La sécurité de votre installation électrique dépend en grande partie du bon fonctionnement de vos disjoncteurs. Ces dispositifs assurent une protection efficace contre les courts-circuits et les surcharges, et leur pose doit être réalisée avec soin. Dans cet article, nous vous présentons les étapes essentielles pour installer vos disjoncteurs dans votre tableau électrique.

Préparation de l’installation

Avant de commencer, assurez-vous d’avoir rassemblé tous les matériaux et outils nécessaires, tels que :

  • Disjoncteurs adaptés à votre installation (protection, nombre de pôles)
  • Un peigne d’alimentation pour faciliter le raccordement
  • Rallonges ou tire-fils si nécessaire
  • Une pince coupante pour couper les fils
  • Des colliers ou serre-câbles pour fixer les câbles

N’oubliez pas également de consulter la norme NF C 15-100 qui régit les installations électriques, afin de vérifier que vos disjoncteurs sont conformes aux exigences en vigueur. A ce propos, nous vous conseillons le disjoncteur de la marque schneider pas cher. Le site E-Planetelec propose pleins de bons plans, il fallait en parler !

Il est impératif de couper le courant général avant de commencer toute intervention sur votre tableau électrique, afin d’éviter tout risque d’accident.

Installation des disjoncteurs

Les disjoncteurs doivent être installés dans un ordre précis, en fonction de leur niveau de protection et du type d’appareil à protéger. Voici les principales étapes pour installer vos disjoncteurs :

1. Fixer les disjoncteurs sur le rail

Tout d’abord, clipsez les disjoncteurs sur le rail DIN situé à l’intérieur du tableau électrique. Si vous installez plusieurs disjoncteurs, veillez à respecter un ordre logique, en positionnant par exemple les protections de ligne en premier, puis celles dédiées aux circuits spécifiques.

2. Raccorder les câbles aux bornes des disjoncteurs

Ensuite, raccordez les câbles aux bornes des disjoncteurs en respectant les polarités (phase, neutre, terre). Utilisez une pince coupante pour couper les fils à la bonne longueur et les dénuder si nécessaire. Si votre installation comporte des câbles rigides, il est recommandé d’utiliser des embouts de câblage pour garantir un meilleur contact avec les bornes.

Vous pouvez lire également :  Quelle est la meilleure isolation thermique extérieure disponible ?

3. Installer le peigne d’alimentation

Pour faciliter le raccordement des disjoncteurs entre eux, utilisez un peigne d’alimentation en cuivre ou en plastique. Ce dernier doit être adapté au nombre de modules de votre tableau électrique et à la section des câbles utilisés. Coupez-le à la bonne longueur avec une pince coupante et insérez-le dans les bornes des disjoncteurs. Serrez ensuite les vis pour fixer le peigne en place.

4. Raccorder les disjoncteurs au tableau électrique

Une fois vos disjoncteurs raccordés entre eux, il est temps de les connecter au tableau électrique. Pour cela, reliez les câbles d’alimentation aux bornes correspondantes dans le tableau (phase, neutre, terre). Utilisez des colliers ou serre-câbles pour fixer les câbles et éviter qu’ils ne bougent pendant l’utilisation.

Contrôle et mise en service

Après avoir installé vos disjoncteurs, vérifiez que l’ensemble de votre installation est conforme à la norme NF C 15-100 et qu’aucun élément n’a été oublié ou mal positionné. Vous pouvez également tester le bon fonctionnement de chaque disjoncteur en actionnant manuellement son levier de commande.

Une fois toutes ces vérifications effectuées, vous pouvez remettre le courant général et profiter de votre installation électrique en toute sécurité. N’hésitez pas à faire appel à un électricien professionnel en cas de doute ou si vous rencontrez des difficultés lors de l’installation de vos disjoncteurs.

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Picture of Fabrice

Fabrice

Laisser un commentaire

Retour en haut