Quelle est la meilleure isolation thermique extérieure disponible ?

Vous cherchez à réduire votre consommation d’énergie en isolant votre maison par l’extérieur ? Il est crucial de choisir la bonne isolation des murs extérieurs. Ce composé contribue à la suppression des vides thermiques, à l’amélioration de la performance énergétique de votre maison et à votre confort. Le polystyrène expansé est le meilleur isolant thermique extérieur pour les façades.

Comment choisir son isolant ?

Tout d’abord, il est important de savoir que les matériaux d’isolation se présentent sous plusieurs formes. Il existe trois grands types d’isolants : minéral synthétique, produits naturels. Chacun possède ses propres caractéristiques. Il est donc important de choisir le meilleur isolant extérieur pour maximiser la performance énergétique.

La laine de verre et la laine de roche sont des exemples de composés minéraux. Le polystyrène expansé (polyuréthane), le polyuréthane et le polyisocyanurate sont tous des composés synthétiques. Les matériaux naturels comprennent les fibres de bois, le liège, le chanvre et les plumes de canard.

Votre choix d’isolant aura une incidence sur la qualité de votre travail ainsi que sur votre niveau de confort et le coût du projet. La capacité thermique, également appelée capacité à résister aux variations de température, doit être prise en considération. La résistance aux variations de température et le rapport qualité/prix doivent être pris en considération.

À quoi sert l’isolation extérieure ?

La réponse à cette question dépend de vos besoins. Il existe de nombreux produits qui sont moins susceptibles de brûler et d’autres qui ont un pouvoir thermique élevé. Tous ces facteurs peuvent être à l’origine d’une grande différence de prix.

Laines minérales

En raison de leur caractère naturel, de leur haute performance thermique et de leur excellente performance acoustique, les laines minérales sont très recherchées pour l’isolation des façades. Elles sont ininflammables.

La laine de verre reste un bon choix pour l’isolation intérieure. Il s’agit d’un matériau très populaire. Elle est souvent disponible en rouleaux ou en panneaux. Elle est extrêmement durable et ne rétrécit pas avec le temps. Pour la protéger de l’humidité et de la condensation, il suffit d’ajouter un pare-vapeur. La laine de verre possède également d’excellentes qualités thermiques et acoustiques. Ce matériau est hydrofuge, il est donc surtout utilisé pour les rénovations intérieures.

Vous pouvez lire également :  Chaudière à gaz et chaudière électrique : quelles différences ?

La laine de roche est le meilleur choix pour l’isolation thermique par l’extérieur. Ce matériau est résistant à l’humidité et possède d’excellentes propriétés thermiques. Cependant, le prix de ce minéral est élevé et sa mise en œuvre est difficile.

Les isolants naturels

Ils sont recommandés si vous vous inscrivez dans une démarche écologique. Ils sont résistants aux insectes, au feu, à l’humidité et à la chaleur. Certains sont issus de l’agriculture biologique et peuvent être recyclés. La laine et la fibre de bois sont réputées pour leur durabilité. Le chanvre et la ouate de cellulose sont réputés pour leur régulation de l’humidité et leurs qualités antibactériennes. Le liège est imperméable, imputrescible, et possède d’excellentes qualités acoustiques.

La laine de mouton, qui est un grand régulateur hygroscopique, est l’un des matériaux d’origine animale les plus intéressants. Les plumes de canard sont excellentes en termes de régulation hygrométrique ainsi que de conductivité thermique. Cependant, il est important de vérifier son assurance. Elles n’ont pas toujours un avis technique. C’est un élément essentiel pour assurer une garantie décennale.

Les isolants synthétiques

Ils sont résistants aux conditions climatiques les plus extrêmes. Nous avons trouvé :

Le PSE blanc ou polystyrène expansé, isolant extérieur par excellence.

Son prix reste imbattable, même s’il ne s’agit pas du meilleur isolant thermique extérieur. Il est léger et possède d’excellentes propriétés thermiques. C’est le matériau d’isolation le plus couramment utilisé. Il est très facile à installer, à condition de suivre les directives d’installation. Le polystyrène sera rigidifié et protégé par une sous-couche margée par trame. Une couche de finition est ensuite appliquée pour obtenir l’aspect esthétique souhaité. Le polyuréthane est apprécié pour sa résistance, mais cela reste anecdotique. Le PSE est facile à découper. Pour poser des plaques de PSE, on utilise un fil chauffant qui permet de réaliser des découpes précises. C’est un avantage considérable à une époque où les bâtiments propres sont très demandés.

Vous pouvez lire également :  Que faire lorsqu'on a une fuite au niveau du toit ?

Le polystyrène expansé graphite

Le polystyrène graphite (couleur gris foncé) est un autre type de panneau disponible sur le marché. Il est légèrement plus cher que le PSE blanc. C’est un isolant thermique extérieur plus efficace pour une même épaisseur. Il peut être jusqu’à 15% plus épais, ce qui est utile dans certaines configurations où il est difficile d’obtenir un isolant répondant aux besoins du client.

Mousse résiliente

La mousse résiliente peut également être utilisée pour fabriquer des produits. On peut la trouver sous forme de panneaux. Elle est très résistante à la chaleur et possède d’excellentes propriétés thermiques. Elle sera collée sur le support, puis recouverte d’une toile de fibre de verre qui a été noyée dans une surcouche. La couche de finition est appliquée, tout comme le PSE. Ce matériau présente un avantage de 30% d’épaisseur par rapport au PSE, qui nécessite environ 30% d’épaisseur supplémentaire pour obtenir le même résultat thermique. Il convient également pour l’isolation phonique. Il est cependant cher et difficile à travailler, car on ne peut pas utiliser de fil chaud pour le découper.

Quel est le meilleur type d’isolation thermique ?

L’isolation thermique extérieure en polystyrène expansé est-elle la meilleure ? La question est subjective. La réponse est relative. Elle dépend de votre budget, de votre épaisseur, et de votre volonté d’utiliser des produits écologiques. Pour une garantie dans vos travaux, vous devez choisir des solutions éprouvées. Vous devez également respecter une épaisseur minimale afin de pouvoir bénéficier d’aides financières pour la réhabilitation énergétique.

Ajouter un commentaire

8 − 7 =