Menuisier indépendant : un métier qui demande protection et sécurité

independant protection menuisier

Le métier de menuisier indépendant est lié à de nombreux risques. Ils peuvent être relatifs aux éventuels défauts constatés après la livraison des travaux, ou encore aux dommages causés aux clients ou aux tiers lors de votre intervention. Il est donc essentiel de vous protéger de manière optimale, en souscrivant les assurances adaptées. Vos contrats doivent s’adapter à vos besoins précis pour que les cotisations ne pèsent pas lourd sur votre budget. Faisons un tour sur le sujet pour bénéficier d’une sécurité suffisante dans l’exercice de votre activité.

Le métier de menuisier et ses contours

Le métier de menuisier tourne autour de plusieurs prestations. Ce professionnel intervient sur terrain après l’achèvement du gros œuvre, et utilise principalement le bois en plus de l’alu et du PVC. Il a pour principal rôle d’assurer les différentes fermetures du bien, avec les menuiseries intérieures et extérieures. Sa mission peut aussi concerner l’aménagement intérieur, notamment l’installation de cloison, de placards et de rangement ou encore de l’aménagement de combles. Il peut aussi intervenir en cas de travaux d’isolation thermique ou la création d’escaliers. Bien sûr, un menuisier a également les compétences dans la conception de mobilier sur mesure.

Dans tous les cas, cet expert est soumis à de nombreuses obligations. En plus de devoir détenir une carte d’identification professionnelle des salariés du BTP, il a une obligation d’information envers ses clients et doit se protéger en portant les bons équipements de protection. Il doit également souscrire un certain nombre d’assurances pour bénéficier d’une couverture adéquate en cas de problème.

L’importance de souscrire une décennale en tant que menuisier

La souscription d’une assurance décennale auto-entrepreneur obligatoire s’applique à tous les professionnels du BTP, dont le menuisier. Cette assurance fournit une protection aux artisans, ainsi qu’aux clients.

assurance menuisier

Les différents travaux que vous réalisez en tant que menuisier sont déterminants, car ils doivent assurer la solidité de l’ouvrage et l’esthétique du logement. Dans le cas où le client découvre des défauts suite à la livraison des travaux, ou que des dommages et dégâts surviennent sur l’ouvrage, votre responsabilité sera engagée. L’assurance décennale est donc indispensable pour vous couvrir dans ces cas-là. En effet, elle se charge du dédommagement du client sur une période de 10 ans suite à la livraison des travaux. Autrement dit, votre assureur se charge de prendre en charge tous les travaux nécessaires en cas de sinistre. Dans ce cas, vous évitez les coûts importants que peuvent engendrer les réparations.

Les travaux pris en charge par cette assurance décennale sont ceux qui affectent la solidité de l’ouvrage ou celle des biens d’équipement, ainsi que ceux qui le rendent impropre à sa destination. D’ailleurs, tout professionnel doit présenter une attestation de cette assurance au client, en amont même du début du chantier. Si l’assurance n’est souscrite qu’après l’ouverture du chantier, la couverture de l’assurance ne s’appliquera pas. Cette assurance a donc un impact sur votre image et votre professionnalisme aux yeux des clients. L’absence de cette attestation vous fera perdre des contrats, donc de l’argent.

Il faut savoir que le non-respect de cette obligation est sévèrement sanctionné. En effet, vous risquez un emprisonnement jusqu’à 6 mois, accompagné d’une amende de 75 000 euros.

Les éléments à prendre en compte pour choisir la décennale

La garantie décennale fonctionne exactement comme n’importe quelle autre assurance. Vous devez verser une cotisation par mois, définie sur la base de plusieurs paramètres. Ce tarif peut varier d’un organisme assureur à un autre, avec des conditions qui peuvent également différer.

Pour trouver la meilleure assurance décennale pour vous protéger, il n’y a rien de tel que de comparer. Faire jouer la concurrence vous permet de bénéficier d’une couverture adaptée, au meilleur prix. Vous avez aussi la possibilité de passer par un courtier en assurance. Cet expert vous orientera vers l’offre la plus intéressante en fonction de vos besoins. Avant de souscrire un contrat d’assurance décennale, vous devez donc prendre en compte un certain nombre de critères.

  • Le coût de cette assurance : il repose sur plusieurs critères comme la taille de votre entreprise et votre chiffre d’affaires annuel, votre expérience, votre emplacement géographique. Chaque assureur est entièrement de déterminer son tarif. Voilà pourquoi vous devez y prêter attention en amont de la souscription.
  • Les garanties proposées par le contrat : elles peuvent être très variables. N’hésitez pas à vous renseigner sur les différents risques couverts et les options exclues. Préférez un contrat incluant la responsabilité civile professionnelle en plus de la décennale.
  • Le professionnalisme et la notoriété de l’organisme assureur : pensez à faire quelques recherches pour avoir une idée sur le sérieux et la réputation de l’assureur. Vous pouvez avoir recours à un comparateur d’assurance en ligne ou faire appel à un professionnel en courtage pour repérer les meilleurs organismes.
  • Vos besoins sont également déterminants pour y adapter le contrat d’assurance. Pensez donc à les définir minutieusement en amont de la souscription. Cela est essentiel pour ne pas avoir à booster votre cotisation pour des garanties inutiles, ou de vous retrouver avec une couverture insuffisante.
Vous pouvez lire également :  Quelles sont les garanties proposées par l'assurance emprunteur ?

Vous l’aurez compris, l’essentiel au moment de choisir votre contrat est de trouver une formule répondant à vos précis, à un coût raisonnable. Veillez à ce que vos différentes prestations soient assurées de manière optimale. Notez que votre chiffre d’affaires aura aussi une influence directe sur le montant de vos primes. Préférez les assureurs qui basent leur tarif sur votre chiffre d’affaires annuel. C’est une solution par excellence pour bénéficier d’une offre sur mesure.

métier menuisier

Les autres assurances que vous devez souscrire

En tant que menuisier indépendant, vos obligations ne se limitent pas uniquement sur la souscription d’une assurance décennale. À cela viennent s’ajouter d’autres assurances indispensables pour optimiser la sécurité de votre activité.

La responsabilité civile professionnelle

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, la responsabilité civile professionnelle reste vivement recommandée. Elle vous protège des éventuels dommages causés aux tiers durant votre intervention. Elle vous évite de devoir prendre en charge l’indemnisation liée à l’incident.

La garantie de parfait achèvement

Après la livraison du chantier, le client peut constater des malfaçons, un désordre ou encore des vices apparents. Dans ce cas, la garantie de parfait achèvement peut vous offrir une protection adaptée. Elle s’applique dans le cas où ces problèmes apparaissent dans l’année après la réception du chantier, et qu’ils ne sont pas liés à un mauvais entretien du client.

La garantie biennale

La garantie biennale couvre les différents éléments d’équipements dissociables de la construction ou que nous pouvons remplacer sans compromettre le gros œuvre. Il peut s’agir des fenêtres, de la porte, des volets… Elle est valable durant deux ans, avec la possibilité de la rallonger.

L’assurance dommage-ouvrage

Lorsque la garantie de parfait achèvement expire au bout d’un an après la livraison du chantier, vous pouvez avoir recours à l’assurance dommage-ouvrage pour vous protéger durant les 9 ans qui suivent. Autrement dit, cette assurance prend fin à la même date que la garantie décennale.

Les équipements de protection que vous devez avoir

Outre les risques relatifs aux travaux livrés, un menuisier est également exposé à de nombreux risques durant l’exercice de son activité. C’est pourquoi le port d’équipements de protection est de mise.

Les différentes parties du corps doivent être protégées avec les accessoires adaptés. Le casque est un incontournable pour mettre votre tête à l’abri des chutes d’objets, du travail en hauteur et des éventuels chocs. Le port de lunettes peut être indispensable dans certains cas, afin de protéger les yeux des projections, de la sciure de bois ou encore de la poussière. Les bruits sur chantier peuvent aussi favoriser des problèmes auditifs non négligeables. C’est pourquoi il est conseillé de porter un casque antibruit ou encore des bouchons.

Au moment d’utiliser des produits chimiques pour traiter les matériaux utilisés, il est vivement recommandé de porter un masque adapté. Cet équipement vous évitera les problèmes respiratoires qui peuvent s’aggraver avec le temps. Les harnais et points d’ancrage sont essentiels pour les travaux en hauteur. Des chaussures de sécurité et des gants de manutention sont également conseillés pour optimiser votre protection. Enfin, vous pouvez porter des tenues de travail alliant confort, sécurité et fonctionnalité.

Comme vous pouvez le constater, le métier de menuisier inclut de nombreuses activités au sein d’un chantier. Ces dernières sont liées à divers risques qui peuvent engager votre responsabilité. Dans le cas où le client venait à découvrir des malfaçons ou des problèmes affectant la solidité de l’ouvrage, il peut exiger réparation. Vous serez donc dans l’obligation de payer les différents travaux en question, ce qui peut peser lourd sur votre budget. La souscription à une assurance adaptée est donc essentielle pour vous protéger et bénéficier d’une indemnisation en cas de problème. L’assurance décennale est une obligation pour tous les professionnels du BTP. Elle fournit une couverture durant 10 ans à partir de la livraison des travaux.

À cela s’ajoutent l’assurance biennale, la garantie de parfait achèvement, l’assurance dommage-ouvrage, ou encore la responsabilité civile professionnelle. Dans tous les cas, il est essentiel de bien comparer les offres sur le marché pour trouver la plus adaptée et la plus intéressante.

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Picture of Fabrice

Fabrice

Laisser un commentaire

Retour en haut