Quelles sont les garanties proposées par l’assurance emprunteur ?

Lorsque vous souhaitez prendre un crédit, vous devez presque obligatoirement souscrire une assurance prêt. Généralement, les couvertures contre le décès et la PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie) apparaissent comme les deux garanties minimales possibles pour l’emprunteur. Mais, vous avez également la possibilité de vous tourner vers d’autres options pour une meilleure couverture.

La garantie décès

Certes, la réglementation n’exige pas de souscription à une assurance prêt. Mais, il existe des compagnies qui réclament un enregistrement automatique à une garantie décès. Dans le cas où l’assuré meurt, le capital qui reste à rembourser sera géré par la compagnie d’assurance de prêt auprès de la banque. Pour ce qui est de l’indemnisation, elle sera calculée avec les quotités qui se trouvent dans le contrat. En d’autres termes, la part de capital garanti.

Il faut noter que cette garantie ne couvre l’assuré que jusqu’à un certain âge. Pour en profiter, vous devez présenter un acte de décès à votre assureur. En plus, vous devez aussi montrer un certificat médical qui présente la situation de la mort.

Généralement, les assurances emprunteur interdisent à l’assuré de pratiquer un sport à risque. C’est également le cas du suicide au cours de la première année de la souscription.

La garantie PTIA

La garantie perte totale et irréversible d’autonomie figure aussi parmi les exigences minimales demandées par les assurances prêt. Il faut noter que cette dernière est souvent en rapport avec la garantie décès. Cette couverture ne se déclenche que si l’emprunteur connaît une invalidité lourde qui implique un arrêt de travail et une obligation d’impliquer une autre personne pour vos actes de vie au quotidien.

Vous pouvez lire également :  Quels sont les avantages et inconvénients de la loi Pinel ?

Dans le cas où l’assuré se trouve dans cette situation, l’assurance de prêt devra rembourser le montant du capital qui reste dans les limites de la quotité assurée. Cette dernière est valable jusqu’à un certain âge. C’est généralement 65 ans chez de nombreuses compagnies, mais il peut aussi s’agir de l’âge de départ en retraite.

Seul un médecin peut constater l’invalidité totale pour profiter de cette garantie. Pour ce qui est des exclusions, vous avez la pratique d’un sport à risque, une tentative de suicide, etc.

La garantie IPT

L’assurance emprunteur permet aussi une garantie pour une invalidité permanente et totale. Cette dernière entre en jeu dans le cadre d’une perte d’autonomie avec un niveau moindre. La garantie intervient dans le cadre d’une invalidité physique ou mentale qui ne permet pas à l’assuré de travailler. Ici, l’assurance va prendre en charge le capital qui reste dans les limites de la quotité assurée. L’assureur peut aussi choisir de rembourser uniquement les mensualités.

Il existe également des agences qui prévoient une indemnisation spécifique pour certaines catégories de métiers. C’est par exemple le cas de la garantie invalidité profession médicale. Pour déclencher cette dernière, vous devez en tant qu’assuré être invalide au moins à 66 %.

Mais ce taux dépend de chaque compagnie et des termes du contrat. Sachez également que le taux se calcule en fonction du taux d’invalidité fonctionnelle, ainsi que de l’invalidité professionnelle.

La garantie chômage

Encore connue sous le nom de garantie perte, elle peut aussi être proposée par les assurances emprunteur. Même s’il faut reconnaître qu’elle est rarement proposée par ces structures. Raison pour laquelle elle ne figure que dans environ 5 % des contrats. La compagnie d’assurance prévoit un remboursement partiel ou total des mensualités dans le cas où vous perdez votre emploi.

Vous pouvez lire également :  Qu'est-ce qu'une assurance habitation responsabilité civile ?

Notez toutefois que la limite est généralement de 2 ans. De manière globale, les personnes en CDI sont les plus privilégiées dans cette condition. En plus, vous devez respecter la limite d’âge d’adhésion.

En somme, la garantie chômage, IPT, PTIA et décès sont les garanties les plus courantes proposées par l’assurance emprunteur. Cela ne veut pas dire que la liste est exhaustive, car tout va dépendre de chaque compagnie et des termes du contrat.

 

Ajouter un commentaire