Pourquoi le bois est-il un bon isolant thermique ?

Le bois a longtemps été utilisé dans la construction des logements depuis plusieurs siècles. Compte tenu des différentes propriétés de ce matériau, il est très prisé pour construire les bâtiments nouveaux et faire la rénovation des anciennes maisons. Ce matériau naturel est reconnu comme un bon isolant thermique. Découvrez les différentes propriétés du bois dans ce domaine.

Les propriétés du bois en termes de densité

Le bois est un matériau naturel utilisé dans la construction des habitations domestiques. Selon différentes études, il permet de réaliser des économies importantes sur les dépenses relatives au chauffage. Avec ce matériau de construction, il est possible de réduire la facture de chauffage de 20 à 30 %.

En général, la fibre de bois (chutes de bois résineux) utilisée en vrac a une densité qui oscille entre 0,038 et 0,042. En outre, cet isolant assemblé sous forme de panneaux (dur ou semi-dur) avec des liants naturels a une conductivité thermique pouvant aller jusqu’à 0,055. Cette densité est généralement observée sur les panneaux de fibre de bois rigides à haute densité.

Ainsi, le bois dispose des propriétés d’isolation thermique efficace lorsqu’il est utilisé sous la forme de panneaux semi-rigides et rigides. En réalité, ce matériau est plus commode que d’autres fibres végétales telles que le chanvre ou le lin. Il est même plus concurrentiel que certains isolants synthétiques du marché.

Les propriétés du bois en termes de déphasage

Bien que le bois possède de faibles performances en conductivité thermique, il offre un meilleur déphasage. Lorsque vous l'utilisez pour optimiser le chauffage vous gagnez plusieurs heures de rétention d’énergie. Dans la réalité, une isolation avec des fibres de bois haute densité offre entre 11 heures à 12 heures de déphasage.

Vous pouvez lire également :  Comment trouver des chantiers ?

En clair, cela signifie qu’en période d’hiver la température monte à l’intérieur de la maison une fois la nuit tombée. Avec un bon isolant en fibre de bois dense vous ressentirez de la chaleur la nuit. A contrario, en utilisant les isolants possédant un faible déphasage thermique, la chaleur se dissipe au milieu de la journée.

Cette propriété du bois permet aux techniciens de l’utiliser comme un bon isolant thermique à la place d’autres matières comme :

  • le polyuréthane,
  • la laine de verre,
  • la laine de roche,
  • les panneaux de polystyrène, etc.

Ce matériau de construction naturelle présente également d’autres avantages pour l’isolation thermique.

La propriété anti-étanchéité du bois pour l’isolation thermique

La fibre de bois utilisée comme matériau d’isolation possède des propriétés hygroscopiques. Il s’agit principalement de sa capacité à favoriser l’évacuation de la vapeur d’eau. Autrement dit, la perméabilité du bois permet d’éliminer rapidement l’humidité. C’est un matériau bio très privilégié pour la rénovation des anciens bâtiments avec une structure en bois.

En général, la propriété anti-étanchéité de la matière convient à l’équilibre hydrique de ces types de logements. Le bois affiche donc une bonne performance en tant qu’isolant thermique. À l’inverse, certaines matières d’isolation thermique conservent l’humidité au risque de dégrader les murs de la maison au fil des années.

Autres propriétés du bois pour l’isolation phonique

La fibre de bois dispose d’un niveau d'isolation phonique élevé. De ce fait, elle est reconnue comme un matériau d’isolation présentant de bonnes performances acoustiques. En la matière, elle absorbe aisément les bruits aériens et les ceux de fond comme les chocs de pas.

Vous pouvez lire également :  Comment procéder à la rénovation d'une cuisine ?

Ainsi, les constructeurs appliquent les panneaux de fibre de bois en compression pour anticiper sur les ponts thermiques. En outre, les propriétés hygroscopiques du bois renforcent sa teneur en eau et donc sa résistance au feu.

En pratique, supposez que vous avez une charpente moderne conçue avec ce matériau. Elle offre en moyenne un surplus de 15 minutes de résistance au feu par rapport à une structure en béton ou en acier. Cette résistance s’explique par le fait que la couche de bois brûlée sur la surface d’une poutre ralentit la combustion du matériau.

Ajouter un commentaire

3 × 4 =