Quel logiciel pour faire du BIM ?

architecte et logiciel BIM

Outre la collaboration des architectes et des entrepreneurs, l’utilisation d’un logiciel BIM est nécessaire dans un projet de construction. Regroupant différentes fonctions, allant de la modélisation du design à la conception, ce type de logiciel est devenu incontournable. Découvrez les principes du BIM ainsi qu’une sélection de logiciels pour entreprendre vos projets à travers cet article.

Les principes d’un logiciel BIM

Le BIM ou Building Information Modeling regroupe l’ensemble des opérations liées à la construction de toute infrastructure. Bien que principalement applicable aux constructions de grande envergure, le terme convient également aux petits ouvrages. À ce titre, le logiciel BIM est l’outil de travail permettant de concevoir un projet de construction. Il prend en main la modélisation et la planification du chantier. Il intègre donc différents programmes assurant chacun un rôle précis, notamment :

  • La modélisation 3D, permettant d’avoir une représentation en 3 dimensions du projet ;
  • La visionneuse BIM, avec laquelle il est possible d’avoir un aperçu des modèles conçus ;
  • La planification des projets ;
  • La budgétisation, permettant d’avoir une estimation des travaux.

un tracé via logiciel BIM

Les critères pour choisir un logiciel BIM

L’achat d’un logiciel BIM est un investissement à long terme. Outre le coût du logiciel, certains critères sont donc à considérer. Cela inclut sa compatibilité avec le matériel informatique de la société. Pour que le logiciel soit pris en main par tout le matériel disponible, il est conseillé d’opter pour une version échangeant des données standards. C’est notamment le cas des fichiers IFC, PDF, JPG, etc.

La popularité du logiciel est également à prendre en compte. Cela signifie que les logiciels déjà connus sont plus intéressants, car ils ont déjà fait leur preuve auprès de nombreux professionnels. Ce type de logiciel est généralement facile à prendre en main, ce qui réduit le temps de formation de l’équipe.

À part les caractéristiques du logiciel en lui-même, il est aussi important d’opter pour des logiciels fournissant une période d’essai gratuite. Il s’agit d’une occasion de se familiariser avec tous ses composants et de voir si le logiciel correspond aux attentes de la société.

Les choix disponibles en matière de logiciel BIM

Parmi les logiciels BIM disponibles sur le marché, quelques-uns sont classés parmi les meilleurs, et donc les plus utilisés par les professionnels. On peut citer :

  • Archicad : Le logiciel Archicad est un outil de travail polyvalent et complet présent sur le marché depuis des années. Il s’adapte aux petites et aux grandes infrastructures. Il est facile à prendre en main, en plus de fournir une période d’essai gratuite de 30 jours. Quant au coût de l’abonnement au logiciel, cela se situe autour de 1500 € par mois.
  • Revit : Ce logiciel englobe toutes les opérations de construction d’un bâtiment, à savoir la modélisation, la visualisation, etc. Il s’agit d’un outil destiné aux équipes, sachant que chaque utilisateur peut apporter ses modifications. Le logiciel est également disponible gratuitement au cours d’une période d’essai. Il est cependant à noter que Revit fonctionne uniquement sur Windows.
  • BIM 360 : Ce logiciel se concentre principalement sur la modélisation en 2 et 3D. Facile à utiliser, il est conseillé à ceux qui débutent dans le domaine de l’architecture. Toutefois, il convient tout aussi bien aux professionnels. S’il s’agit d’un logiciel gratuit, des coûts peuvent être prélevés au cours de l’acquisition de certaines données.
Vous pouvez lire également :  Comment utiliser le trompe l'œil pour agrandir une pièce ?

Comment visualiser un nuage de points ?

Il est désormais possible de reproduire avec précision des surfaces, des bâtiments et d’autres structures en utilisant des nuages de points. Mais comment visualise-t-on réellement ces données ?

Un nuage de points est essentiellement une collection dense de points de coordonnées, souvent en 3D, qui représente la maquette numérique d’un objet réel. Pour obtenir un tel nuage, on utilise généralement un scanner laser 3D pour numériser la zone souhaitée. Une fois cette numérisation effectuée, les données sont importées dans un logiciel de modélisation de nuages de points. C’est ici que le processus de visualisation commence véritablement.

Il existe plusieurs logiciels et outils dédiés à la visualisation de nuages de points. L’un d’eux est « un viewer e57« , spécifiquement conçu pour visualiser, analyser et traiter des fichiers au format E57, un format couramment utilisé pour stocker et échanger des données de nuages de points. Grâce à des outils comme le viewer e57, les professionnels peuvent non seulement visualiser leurs nuages de points, mais aussi les modéliser, les analyser et les partager avec d’autres collaborateurs.

La taille des données des nuages de points peut être très volumineuse, rendant parfois la visualisation difficile. Des solutions, telles qu’Atis.cloud, ont été développées pour réduire le poids des données et faciliter leur partage en ligne, rendant ainsi le processus de visualisation plus fluide et collaboratif.

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Picture of Fabrice

Fabrice

Laisser un commentaire

Retour en haut