Quelle assurance couvre les fuites d’eau ?

Pour prévenir les conséquences des dégâts liés à cause des fuites d’eaux, il est important de souscrire à une couverture qui prend en charge les la réparation des dommages. Heureusement, de nombreuses compagnies d’assurances prévoient cette prise en charge de cette responsabilité dans les contrats d'assurance pour les logements. Découvrez ici l’assurance qui couvre les fuites d'eau.

La couverture contre les fuites ou dégâts des eaux est incluse dans l’assurance multirisque habitation

L’assurance multirisque habitation est le contrat de garanties idéal qui assure une couverture du sinistré en cas de fuites ou de dégâts des eaux. Ce type d’assurance couvre le logement et les biens meubles qu’il contient. La prise en charge de la personne sinistrée repose sur les conditions incluses dans l’accord.

Dans certains cas, l’assureur prend en charge les frais relatifs à l’intervention d’un professionnel pour identifier l’origine de la fuite. En règle générale, la garantie contre les dégâts des eaux est incluse dans votre contrat d’assurance habitation. Elle couvre les dommages dus aux situations suivantes :

  • les fuites d’eau ;
  • les ruptures de conduits ;
  • les débordements de canalisations ;
  • les infiltrations d’eaux par les toitures, etc.

L’assurance multirisque habitation couvre aussi les dommages liés aux canalisations d’eaux souterraines installées à l’intérieur du logement assuré. Certains assureurs prennent en charge le coût de la consommation excessive d’eau due à la fuite. Néanmoins, il existe quelques limites à cette couverture en assurance habitation.

L’indemnisation par l’assurance habitation responsabilité civile

Le locataire ou propriétaire d’un logement non-meublé bénéficie aussi d’une couverture en cas de fuites d’eau. Ce dernier est couvert par l’assurance habitation responsabilité civile lorsqu’il subit des dommages dus aux eaux. Dans le cas d’espèce, l’indemnisation est due à une personne tierce ayant subi les dégâts dus aux eaux.

Vous pouvez lire également :  Comment obtenir une attestation assurance habitation ?

Lorsque vous subissez des dommages sur vos biens, vous êtes indemnisé par l’assurance de la personne responsable. En réalité, votre compagnie d’assurances négocie les indemnisations avec l’assureur de la personne en cause. Cependant, le propriétaire d’un logement n’est pas contraint à souscrire une assurance habitation.

Ainsi, en cas de dégâts subis à cause des fuites d’eau, le remboursement des dommages est assuré par la personne responsable. Cette dernière assure la couverture de l’ensemble des préjudices causés aux voisins. Elle assure la couverture personnelle des biens mobiliers et immobiliers personnels.

Des dégâts non couverts par l’assurance habitation en cas de dégâts dus à une fuite d’eau

Il y a quelques limites à la couverture d’assurance en cas de dégâts dus à une fuite d’eau. En principe, les assureurs ne prennent pas en charge les frais de réparation du bien à l'origine du dommage. Cela signifie que l’équipement responsable de la fuite d’eau doit être réparé à vos frais.

En général, les assureurs s’occupent des conséquences entraînées par l'écoulement de l'eau. Sur le marché des assurances, certaines compagnies proposent une couverture intégrale dans le contrat de garantie y compris de la canalisation qui fuit. Cependant, les conditions de cette prise en charge sont très restrictives.

Dans ce cas de figure, l’assureur vérifie d’abord les canalisations concernées. En général, seuls les systèmes de tuyauterie à l’intérieur du logement sont pris en compte dans la réparation. Aussi, le montant de cette indemnisation est plafonné.

Par ailleurs, lorsque la fuite d’eau survient de manière consécutive suite à une négligence de la part du propriétaire, les chances d’obtenir une couverture sont réduites. En général, l’assureur décline sa responsabilité lorsque la fuite est due à un mauvais entretien des canalisations par exemple.

Vous pouvez lire également :  Qu'est-ce que la garantie habitation ?

Procédure pour bénéficier de la couverture d’assurance en cas de fuite d’eau

Lorsque vous êtes victime d’une fuite d’eau, il est impératif de faire une déclaration du sinistre. En la matière, le client dispose d’un délai moyen de 5 jours ouvrés, comptés à partir du jour où le propriétaire a pris connaissance de l’incident.

En général, le contrat d’assurance mentionne la durée maximale prévue par l’assureur à cet effet. Le propriétaire est autorisé à dépasser ce délai en cas de force majeure l’empêchant d'effectuer cette déclaration.

Ajouter un commentaire