Quelles sont les fraudes les plus fréquentes en auto ?

Les fraudes en auto permettent à de nombreuses personnes de se faire rembourser des dégâts qui ne se sont jamais produits. En effet, les fraudeurs effectuent de fausses déclarations de perte pour se faire rembourser selon les modalités du contrat d’assurance. Ainsi, ils font croire par exemple à un cambriolage et facturent les effets personnels disparus à la compagnie. Il s’agit pour la plupart du temps d’équipements coûteux tels que les matériels informatiques ou multimédias. Voici un point sur les fraudes les plus fréquentes.

La déclaration d’un sinistre fictif

La déclaration d’un sinistre fictif est l’une des fraudes les plus fréquentes en auto. Plusieurs cas de figure sont inventés par les assurés afin de bénéficier de remboursement en fonction des modalités du contrat. Ainsi, entre les faux vols, les accidents, les incendies ou encore la déclaration d’une tierce personne non identifiée impliquée, les intéressés imaginent tous les scénarios possibles. Il faut toutefois noter que la déclaration d’un sinistre fictif est considérée comme un délit qui est passible de poursuite judiciaire.

Les fausses déclarations ou omissions des dommages antérieurs

La plupart des compagnies d’assurances prennent en compte certaines informations avant de faire des propositions de contrat et un devis. Ainsi, il n’est pas rare de rencontrer des cas de fausses déclarations avant la signature du contrat pour bénéficier d’un traitement de faveur. Il s’agit de la deuxième fraude la plus fréquente en auto. Elle peut se matérialiser par l’omission de certains dommages antérieurs, une interpellation en état d’ébriété ou les moyens de stationnement dont les assurés disposent. Aussi, les escrocs n’hésitent pas à déclarer des sinistres antérieurs à leur prestataire de services dans le but de se faire rembourser un vieux sinistre.

Vous pouvez lire également :  Qu'est-ce que la garantie décennale de pose sans fourniture ?

L’exagération d’un sinistre

Parmi les fraudes les plus fréquentes en auto figure l’exagération d’un sinistre. En effet, nombreux sont les assurés qui exagèrent lors des déclarations après un éventuel dommage subi. Le but ici est de profiter d’un remboursement supérieur au coût total des dégâts engendrés au cours d’un sinistre.

La falsification des factures

Dans la même optique que l’exagération d’un sinistre, la falsification des factures est une forme d’escroquerie assez répandue en auto. En effet, le remboursement des frais en fonction des modalités prévues par votre contrat est précédé par la fourniture de quelques documents justificatifs. Il s’agit entre autres de :

  • la fiche de constat après un accident de circulation ;
  • la plainte déposée en cas de vol de voiture ;
  • le rapport de police ;
  • les autres documents justificatifs.

Les fraudeurs s’amusent donc à biaiser le processus par la modification de la fiche de constat, du rapport de police ou encore des photos.

La déclaration de sinistres causés intentionnellement

Certaines personnes simulent des sinistres pour espérer recevoir une certaine compensation de la part de l’assureur. Il s’agit d’une forme de fraude assez fréquente surtout pour les contrats d’assurance auto.

Le vol à la roulotte ou des effets personnels

Cette technique permet à de nombreuses personnes de se faire rembourser des dégâts qui ne se sont jamais produits. En effet, les fraudeurs effectuent de fausses déclarations de perte pour se faire rembourser selon les modalités du contrat d’assurance. Ainsi, ils font croire à un cambriolage et facturent les effets personnels disparus à la compagnie. Il s’agit pour la plupart du temps d’équipement coûteux comme le matériel informatique ou multimédia.

Vous pouvez lire également :  Que faut-il savoir des assurances habitation étudiant ?

Le vol d’auto à l’étranger

Le vol d’une voiture peut parfois s’avérer être une escroquerie montée de toutes pièces. En effet, il n’est pas rare de rencontrer des cas de fausses déclarations suite à la vente d’un véhicule par son propriétaire. Ce dernier se voit alors rembourser le montant équivalent après enquête des autorités compétentes. L’astuce ici est de mettre en avant le vol à l’étranger pour limiter les risques de retrouver la voiture.

En définitive, les fraudes les plus fréquentes en auto sont la déclaration d’un sinistre fictif, les fausses déclarations ou encore l’exagération des dégâts. Aussi, la falsification des factures, la déclaration de sinistres causés intentionnellement et le vol sont autant de moyens utilisés pour escroquer la compagnie d’assurances auto, ce qui bien évidemment est un délit.

Ajouter un commentaire