Que couvre l’assurance habitation ?

Dans la plupart des cas, on entend que l’assurance habitation est obligatoire, mais, il faut savoir qu’il existe toujours des exceptions à la règle. Un contrat d’assurance est toujours mis en place pour offrir des garanties à un propriétaire ou un locataire d’un logement, mais êtes-vous au courant de l’ensemble des garanties obligatoires et des exclusions ? Cet article fait le point sur les dommages couverts par une assurance, les garanties obligatoires, ainsi que sur les garanties optionnelles.

Chaque contrat d’assurance est assez unique en son genre, puisqu’il est modulé pour convenir au profil, ainsi qu’aux besoins et exigences de l’assuré. Pourtant, on dénombre un ensemble de garanties qui sont automatiquement ajoutées dans tout contrat. Dans ce cas-là, on parle de garantie obligatoire, incluse par toutes les compagnies d’assurances. Ces obligations sont toutefois différentes en fonction de votre statut :

La couverture assurance habitation pour un locataire

Depuis le 24 mars 2014, la loi Alur a rendu l’assurance habitation obligatoire pour l’ensemble des locataires. De ce fait, avant de recevoir les clés du bien loué, ce dernier devra remettre une attestation d’assurance au bailleur. Cette dernière prouvera que le logement loué est effectivement assuré au nom du locataire. Cette dernière au moins couvrir les risques locatifs (sa responsabilité civile). Cette dernière servira à couvrir les éventuels dommages qui apparaissent au niveau du logement, suite à l’occupation du locataire. Elle couvre notamment :

  • les dommages causés par une explosion / incendie ;
  • les dommages causés par les eaux.

De ce fait, ce type de garantie est très basique. Donc, elle n’indemnise pas le locataire en cas de sinistre. De plus, ni ses biens, ni les dommages provoqués par ses voisins ne seront couverts.

Vous pouvez lire également :  Les assurances habitation proposés par les banques sont-elles fiables?

Face à cela, il est important de bien étudier les différents risques qui entourent le logement que vous comptez louer. Pour choisir l’assurance la plus adaptée. Il est toutefois conseillé de prendre une assurance multirisque habitation. Elle permet de couvrir :

  • le logement ;
  • les biens ;
  • la responsabilité civile.

La couverture assurance habitation pour un propriétaire

La loi Alur oblige l’ensemble des propriétaires d’un logement en copropriété, à avoir une assurance habitation. Cette dernière devra au moins couvrir sa responsabilité civile. Il faut savoir que celle-ci est obligatoire même si le propriétaire n’occupe pas son logement (maison mitoyenne / appartement). L’assurance responsabilité civile prend en charge les éventuels dommages que pourrait causer son logement aux voisins, aux locataires, ainsi qu’aux différents copropriétaires. Il faut savoir que cette garantie n’est pas très efficace, car son indemnisation n’est pas étendue sur plusieurs cas de sinistre.

Toutefois, il est important de réaliser qu’une assurance habitation n’est pas obligatoire pour les personnes ayant une maison individuelle. Cependant, les personnes ne souscrivant pas à une assurance, devront prendre en charge tous les frais, en cas de sinistre.

Quel type de couverture offre l’assurance multirisque habitation ?

De manière générale, l’assurance multirisque habitation protège le logement et les biens contre l’ensemble des dommages qui pourraient survenir. Le contrat d’assurance de base est certes obligatoire, mais ne permet pas une bonne couverture. Tandis qu’une assurance multirisque dispose d’une couverture plus élargie, avec l’alternative de souscrire diverses garanties optionnelles. Elle permet d’avoir la garantie responsabilité civile, ainsi que les garanties des risques de catastrophes naturelles (acte terroriste, tempête, séismes, etc.). Il faut ajouter à cela, que les propriétaires peuvent également y insérer une assurance dommages. Elle permet de vous indemniser si un risque de vol, d’incendie, de dégâts des eaux ou d’explosion touche le logement, les objets de valeur ou les biens mobiliers. De plus, les propriétaires occupant ont aussi la possibilité de souscrire à une garantie des voisins et des tiers.

Ajouter un commentaire