Comment se calcule le coût de l’assurance prêt immobilier ?

Lorsque vous contractez un prêt immobilier que ce soit pour la construction totale ou partielle de votre demeure, il est nécessaire que cet emprunt soit accompagné d’une souscription d’assurance qu’on appelle assurance emprunteur. Cette assurance représente une garantie qui viendra assurer le remboursement de l’emprunt lorsque vous autant que contractant, n’êtes plus en mesure de le faire. Quel est donc le coût de cette assurance et sur quelles bases sont déterminés les montants des cotisations ? Nous répondrons tout au long de cet article à toutes ces questions.

Quels sont les éléments qui influencent le coût de l’assurance prêt immobilier ?

Pour déterminer le coût de votre assurance prêt immobilier, votre compagnie d’assurance doit prendre en compte certains facteurs dans votre dossier pour pouvoir établir le tarif exact de l’assurance à souscrire. Certains de ces éléments joueront en votre faveur et diminueront votre cotisation et puis d’autres pourront la faire augmenter. Ces critères sont les suivants :

  • Votre âge ;
  • Votre condition médicale ;
  • Le montant de votre emprunt et sa durée ;
  • Le risque particulier que vous présentez.

quels sont les elements qui influencent le cout de l assurance pret immobilier La société d’assurance dans laquelle vous souscrivez peut vous orienter vers la formule la plus adaptée et qui correspond le plus à votre situation, par exemple si vous comptez être assuré sur le capital restant dû, ici, votre cotisation sera variable. Mais dans le cas où vous souscrivez cette assurance pour la totalité du montant du prêt, votre cotisation sera fixe pendant toute la durée d’assurance.

Comment se fait le calcul des cotisations dans l’assurance prêt immobilier ?

Comme nous l’avons cité au préalable, cette cotisation peut être calculée selon deux cas de figure :

  • En cas d’assurance sur le capital initial ;
  • En cas d’assurance sur le capital restant.
Vous pouvez lire également :  Qu'est ce qu'un courtier d'assurance prêt immobilier ?

Pour la 1ère situation où l’assureur prend en compte la totalité de la somme empruntée, le montant de la cotisation restera invariable, c’est le mode de calcul le plus utilisé par les groupes bancaires et c’est le plus simple.

Pour la 2ᵉ situation, c’est un calcul qui est un peu plus compliqué et qui doit être régulièrement actualisé puisqu’il se fait en fonction de l’amortissement du montant de l’emprunt. Sachez que plus le capital à rembourser diminue plus le montant de votre cotisation sera moindre.

Pour mieux comprendre ce mode de calcul, prenons par exemple un montant d’emprunt restant qui s’élève à 150 000 euros, sachant que l’emprunteur le remboursera à la prochaine échéance à hauteur de 90 000 euros, il restera donc un montant de 60 000 euros à rembourser. C’est sur ce dernier montant que se calculera votre prochaine cotisation sur l’assurance prêt immobilier.

Quelles sont les garanties couvertes par l’assurance prêt immobilier ?

Que ce soit pour une construction d’une maison neuve ou uniquement des travaux de réaménagement comme une surélévation de votre maison ou alors l’extension de votre véranda, vous avez le plein droit de demander un emprunt qui vous aidera à concrétiser votre projet.

Cet emprunt se verra accompagné de l’assurance emprunteur qui s’étendra sur trois garanties :

  • La garantie décès ;
  • La garantie d’invalidité ;
  • La garantie de perte d’emploi.

Si vous êtes victimes de l’un de ces cas, cette assurance prendra en charge la totalité de votre emprunt et assurera son remboursement jusqu’à échéance.

Pouvez-vous négocier le coût de l’assurance du prêt immobilier ?

Nous n’allons pas vous faire patienter plus longtemps : vous avez effectivement la possibilité de négocier votre assurance de prêt immobilier. Maintenant, cela ne sera pas forcément évident. Néanmoins, nous allons vous donner quelques conseils pour atteindre votre objectif.

  1. Comme pour l’obtention de votre crédit, vous pouvez déjà commencer par demander plusieurs devis, que ce soit en passant par un comparateur en ligne. Faire jouer la concurrence est toujours bénéfique pour obtenir une meilleure offre.
  2. Ensuite, vous pouvez entamer la négociation de manière plus précise avec l’organisme qui vous intéresse. Il vous sera évidemment nécessaire de préparer votre argumentation. Cela peut être par exemple, d’opter pour de l’investissement locatif. En effet, vous pourrez rembourser votre crédit avec les loyers perçus. Cela dépend évidemment de la demande locative, là où vous désirez acheter, et du type de bien. Ce dernier doit correspondre à la demande du secteur. Maintenant, selon l’agence Citylife, le marché immobilier dans le locatif se porte plutôt bien.
  3. Sachez aussi que le courtier immobilier peut se charger de la négociation à votre place. Il connaît les organismes et sait parfaitement ce qu’il peut négocier.
Ajouter un commentaire