Quels sont les sinistres habitation les plus courants ?

Êtes-vous propriétaire, copropriétaire ou locataire d’une maison ? Si oui, vous devez souscrire pour cette dernière à une assurance habitation. Elle fonctionne suivant plusieurs formules. Elle est souscrite selon le profil et les besoins spécifiques de l’assuré. Le contrat d’assurance propose différentes couvertures en cas de sinistres. Elles sont de catégories diverses. Voici les cas d’intervention les plus courants.

Les dégâts relatifs à l’eau

En tête de liste des sinistres courants de l’habitation, se trouvent les dégâts des eaux. Il peut s’agir des fuites d’eaux, des problèmes de canalisation ou des infiltrations d’eaux au niveau du plafond. Les causes de ces dommages sont différentes. C’est le cas notamment de la pénétration d’eau par le toit et de l’inondation. Lorsque vous vous retrouvez avec les dégâts des eaux, vous pouvez faire appel à votre assurance maison.

Cela dit, il convient de préciser qu’il est impératif de s’attarder sur les modalités du contrat avant de le signer. En ce sens, vous avez la possibilité de vous faire accompagner par le comparateur d’assurance Tonton Albert. Avant l’intervention de votre assureur, vous avez l’obligation de prendre certaines dispositions. La première attitude à adopter à ce propos consiste à réduire les dommages. Commencez par dégager les points de fuite et procédez à la coupure d’eau et de l’électricité.

Après cette étape, il vous reste à déclarer le sinistre auprès de votre assureur. Vous ferez cela 5 jours après le constat. Pour y parvenir, de multiples options s’offrent à vous. En effet, vous avez la possibilité d’informer votre compagnie d’assurances par contact téléphonique ou par courrier recommandé avec accusé de réception. Il s’en suivra les étapes de réparation des dégâts, de préparation de l’indemnisation et du remboursement.

Vous pouvez lire également :  Que couvre l'assurance habitation ?

Les cas d’incendie

Les incendies sont de plus en plus fréquents dans les habitations. Vous trouverez avec les compagnies d’assurances des couvertures à ce propos. Toutefois, il est préférable de s’attarder sur les mesures domestiques notamment celles liées à l’électricité.

Elle constitue en effet la principale source des incendies. Alors, il convient de :

  • débrancher les appareils électriques après leur utilisation
  • utiliser avec précaution les prises électriques
  • prendre le soin de faire appel à un électricien pour vérifier vos circuits électriques.

Lorsque les incendies surviennent, entamez le processus d’indemnisation. Pour ce faire, rédigez une lettre de déclaration de sinistre. Sur cette dernière, renseignez votre identité, votre numéro du contrat d’assurance et votre adresse postale.

De plus, vous êtes obligé d’y ajouter un descriptif des dommages engendrés et un justificatif de la valeur des biens détériorés. Une fois la lettre rédigée, soumettez-la à votre assureur. Par ailleurs, il est bien important de préciser que certaines compagnies d’assurances offrent des protections complémentaires en cas d’incendie.

Les désordres climatiques

Les sinistres climatiques sont variables. Il s’agit entre autres de la tempête, de l’orage et du tremblement de terre. Dans ces cas, vous devez limiter les dégâts. Vous avez à votre disposition les solutions de bâchage et de fermeture des portes.

Après ces mesures, faites un inventaire des dommages causés et estimez les biens endommagés. Il vous reste à contacter votre compagnie d’assurances pour déclarer le sinistre. En ce sens, vous pouvez vous rendre directement sur le site internet de cette dernière. D’un autre côté, sachez qu’il existe un autre sinistre habitation largement courant. Il s’agit du cambriolage.

Ajouter un commentaire