Comment changer mon assurance emprunteur ?

Lorsque vous contractez un prêt auprès d’une banque, celle-ci vous oblige à souscrire une assurance emprunteur pour couvrir les risques éventuels. Cependant, il peut arriver que le montant des cotisations proposé par votre prestataire soit plus élevé ou que les garanties proposées ne vous conviennent plus. Dans ce cas, vous avez le droit de le changer pour réaliser des économies. Si vous envisagez cette possibilité, découvrez dans ce guide les étapes à suivre pour y parvenir !

Trouver une offre d’assurance emprunteur avantageuse que celle actuelle

Avant d’effectuer un changement, vous devez tout d’abord faire des recherches pour trouver une assurance qui propose une couverture optimale pour un prix raisonnable. Pour cela, vous avez plusieurs opportunités pour y parvenir.

Engager un courtier en assurance

C’est un professionnel spécialisé dans les assurances emprunteur. Il maîtrise le marché et peut vous aider à trouver une offre intéressante que celle actuelle. C’est un moyen rapide et économique, puisque cet acteur vous assiste jusqu’au moment de la signature du contrat. Cependant, vous devez bien évidemment prévoir ses honoraires.

Utiliser les possibilités d’internet

Vous pouvez faire une prospection en inscrivant le mot-clé dans votre moteur de recherche. Face à la quantité d’informations disponible, vous serez rapidement submergé. Faites donc usage des comparateurs d’assurances en ligne. Ce sont des plateformes qui mettent côte à côte plusieurs prestataires afin d’en sortir le meilleur. Avec cette solution, vous pouvez avoir une vue d’ensemble pour mieux vous décider. Les anciens clients y laissent leur avis ainsi que leur note en fonction de chaque assureur. Servez-vous-en alors pour vous décider.

Vous pouvez lire également :  Que faire en cas de prêt immobilier sans assurance ?

Obtenir des recommandations de ses proches

La plupart des Français contractent un prêt pour mener à bien leur projet professionnel ou personnel. Vous avez sûrement quelqu’un dans votre entourage qui vous a précédé dans la procédure de changement d’assurance. Sollicitez alors son aide pour trouver les nouvelles offres qui vous correspondent.

Effectuer un choix

Après la recherche, vous devez faire un choix final et une souscription. Pour cela, vous pouvez effectuer une simulation auprès des prestataires sélectionnés. C’est le moment de renseigner vos critères à travers un formulaire électronique. Il s'agit notamment de :

  • vos informations personnelles
  • le type de prêt contracté (immobilier, auto, etc.)
  • les garanties dont vous avez besoin
  • votre lieu de résidence.

Une fois les informations fournies, vous recevrez en moins de quelques minutes un devis personnalisé qui vous renseigne sur le montant de la cotisation et de franchise. Il faut rappeler que votre choix doit se porter sur un assureur avec des couvertures équivalentes, mais à un prix plus avantageux.

Faire une demande de résiliation du contrat actuel

La prochaine étape consiste à résilier votre contrat. Vous devez donc faire parvenir à l’assureur actuel les conditions générales du nouveau contrat pour une étude. Ce dernier a un délai de 10 jours pour vous faire part de sa réponse sous deux formes.

Refus du nouveau contrat

S’appuyant sur la grille du Comité Consultatif du Secteur Financier, la banque peut refuser votre nouveau contrat si les garanties ne sont pas respectées. Dans ce cas, vous devez reprendre toute la procédure. Si vous estimez un abus ou un manque de réponse, vous pouvez faire un recours et bénéficier d’un remboursement de 3 000 euros.

Vous pouvez lire également :  Qu'est ce qu'un courtier d'assurance prêt immobilier ?

Acceptation du nouveau contrat

Pour cette seconde option, vous devez expédier à votre banque actuelle une lettre de motivation évoquant clairement les raisons. Il vous revient aussi d'y joindre le nouveau contrat et l’institution financière se charge d'effectuer le changement de contrat. Si la résiliation doit se faire auprès d’un assureur, la banque prêteuse donnera nécessairement son aval avant que vous ne contactiez le prestataire existant.

Généralement, le nouveau contrat prend automatiquement effet après votre changement d’assurance emprunteur. Le montant de la cotisation proposé par les organismes emprunteurs est souvent élevé par rapport à celui demandé chez des assureurs dédiés. D'ailleurs, les lois Hamon et Bouquin donnent la possibilité aux consommateurs d’avoir le pouvoir de décision.

Ajouter un commentaire