Guide complet pour bien comprendre le joint de fractionnement carrelage

Guide complet pour bien comprendre le joint de fractionnement carrelage

Dans le domaine du carrelage, il est essentiel de bien connaître les différentes techniques et les principaux matériaux utilisés afin d’assurer une pose correcte et durable. L’un des éléments clés à prendre en considération lors de la réalisation d’un revêtement de sol ou mural en carrelage est le joint de fractionnement.

Qu’est-ce qu’un joint de fractionnement ?

Le joint de fractionnement, également appelé joint de dilatation, est un élément indispensable dans la pose de carreaux. Il s’agit d’un espace de séparation entre deux zones de carrelage permettant d’absorber les mouvements et les contraintes inhérents aux surfaces telles que les variations de température et les forces mécaniques. Ces joints sont destinés à prévenir les fissures et les déformations qui pourraient survenir lors de l’expansion ou de la contraction des matériaux.

Rôle et objectifs des joints de fractionnement

Prévention des fissurations

La première mission des joints de fractionnement consiste à empêcher la propagation des fissures et des déformations au sein des carreaux. En effet, les joints permettent de répartir les contraintes mécaniques et thermiques sur l’ensemble du revêtement tout en isolant les différentes sections de carrelage. Ainsi, les joints réduisent le risque de détérioration des carreaux dus à ces contraintes.

Compensation des mouvements

Les joints de fractionnement permettent également de compenser les mouvements causés par les variations de température et d’humidité. En laissant un espace libre entre chaque zone de carrelage, ils offrent la possibilité aux matériaux de se dilater ou de se contracter, selon leurs caractéristiques et sans provoquer de dommages structurels.

Espace recommandé et largeur des joints

La largeur des joints de fractionnement est un élément essentiel à considérer lors de la pose de carreaux. Cette dernière doit être suffisante pour permettre l’expansion thermique du carrelage et éviter que les forces mécaniques ne provoquent des fissures ou des déformations. Toutefois, la taille minimale recommandée varie en fonction du type de matériau utilisé et de la dimension des carreaux.

Joints de fractionnement pour carreaux de petites dimensions

Pour les carreaux de petit format (moins de 30cm x 30cm), il est conseillé de prévoir une largeur minimale de 2 mm pour les joints de fractionnement et cela peut aller jusqu’à 5 mm pour les surfaces exposées à des changements de température plus importants, comme les terrasses extérieures.

Vous pouvez lire également :  Quel est le meilleur isolant phonique mur ?

Joints de fractionnement pour carreaux de grandes dimensions

Concernant les carreaux de grand format (supérieur à 30cm x 30cm), il est recommandé d’utiliser des joints de fractionnement plus larges. Une largeur minimale de 4 mm est conseillée pour ces carreaux, et cette valeur peut être ajustée à la hausse en fonction des spécificités du projet.

Emplacement des joints de fractionnement

L’implantation des joints de dilatation doit être réalisée avec soin afin d’optimiser leur efficacité. Voici quelques conseils à suivre pour déterminer les emplacements adéquats :

  • Espacez les joints de fractionnement tous les 8 à 10 mètres pour les surfaces intérieures et tous les 5 mètres pour les surfaces extérieures.
  • Installez des joints de fractionnement autour des poteaux ou autres éléments structurels.
  • Incluez des joints de fractionnement aux zones de raccordement entre différents matériaux (par exemple, entre le carrelage et le parquet).
  • Tenez compte des recommandations du fabricant de carreaux en matière de pose et espacement des joints de fractionnement.

Choix des matériaux et finitions pour les joints de fractionnement

Les matériaux utilisés pour réaliser les joints doivent être choisis avec soin pour garantir leur durabilité et leur résistance aux différentes contraintes. Plusieurs types de produits peuvent être employés :

  1. Les profilés en PVC, facilement maniables et disponibles en plusieurs couleurs, sont un choix économique.
  2. Les profilés en aluminium, offrant une meilleure résistance mécanique et une finition plus moderne.
  3. Les profilés en acier inoxydable, largement utilisés dans les espaces publics et industriels pour leur résistance à la corrosion et leur durabilité.
  4. Les profilés en laiton, élégants et luxueux, sont adaptés pour les projets haut de gamme.

Il est impératif de bien prendre en compte l’ensemble des aspects du joint de fractionnement lors de la pose de carreaux afin de garantir un résultat durable et esthétique. Bien choisir les matériaux, les dimensions ainsi que les emplacements des joints permet d’éviter les problèmes liés aux fissures et déformations tout en assurant un rendu visuel harmonieux.

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Picture of Fabrice

Fabrice

Laisser un commentaire

Retour en haut