Peut-on souscrire à une assurance prêt immobilier sans examen médical ?

Afin d’obtenir un contrat d’assurance de prêt immobilier, plusieurs formalités doivent être réalisées. L’une d’entre elles consiste à réaliser certains examens médicaux. En effet, les assureurs ont tendance à soumettre leur client à une batterie de tests médicaux.

Cet article vous explique en quoi consiste ces derniers, et s’ils sont obligatoires.

Le rôle de l’examen médical d’assurance prêt immobilier

Plus de la moitié des assureurs de prêt immobilier soumettent les demandeurs à un examen médical, et ce, dans le but d’évaluer le risque et d’y appliquer les garanties correspondantes aux besoins et envies du demandeur. Ces derniers sont généralement demandés :

  • Aux emprunts dont le montant est élevé ;
  • Aux personnes âgées ;
  • Suivant le capital du demandeur.

L’examen médical consiste à vous faire une prise de sang et à répondre à un questionnaire médical. Il est toutefois possible de recourir à une assurance qui n’exige pas d’examens médicaux. Mais vous aurez tout de même certains tests à réaliser, suivant les réponses fournies au questionnaire médical.

Il faut savoir que dans un cas précis, aucun examen médical n’est exigé. C’est le cas des femmes enceintes dont la grossesse ne présente aucun risque. 

Est-ce que l’examen médical d’assurance prêt immobilier est obligatoire ?

De nombreux renseignements sont demandés par l’assureur lors de votre souscription. Ces dernières sont généralement relatives à :

  • Votre âge ;
  • Votre profession ;
  • Votre état de santé ;
  • Les activités sportives pratiquées.

Afin de déterminer l’état de santé du demandeur, un questionnaire santé lui sera remis. Ce dernier devra y répondre le plus honnêtement possible. Mentir au questionnaire d’assurance prêt immobilier pourrait exposer le demandeur à une annulation de son contrat. Dans certains cas, l’assuré peut fournir une déclaration d’état de santé uniquement.

De manière générale, le questionnaire santé comporte les questionnements suivants :

  • Existe-t-il des antécédents de maladies dans votre famille ?
  • Quels sont vos affections probables ?
  • Indiquez votre passé médical (opération, traitement …)
  • Quel est votre poids ?
  • Est-ce que vous êtes fumeur ?

Vous n’aurez pas à rédiger de longs textes , il vous suffit de cocher des cases. Après avoir rempli l’ensemble du questionnaire, l’assureur l’étudiera. En effet, c’est à partir du questionnaire, ainsi que du montant à assurer, qu’un examen médical d’assurance prêt immobilier sera obligatoire ou non.

Vous pouvez lire également :  Est-ce qu'on peut mentir dans le questionnaire d'assurance du prêt immobilier ?

Une assurance prêt immobilier sans examen médical

De nos jours, certaines assurances n’obligent pas les demandeurs à réaliser un examen médical, mais le questionnaire santé sera toujours obligatoire. Afin de faciliter l’obtention de l’assurance prêt immobilier, des contrats plus souples sont mis en place.

Il faut savoir que quelques compagnies mettent à la disposition des demandeurs un service de télésélection médicale. Il consiste à discuter avec un médecin, par téléphone uniquement. Ce dernier vous posera certaines questions, afin de réaliser une étude rapide de votre santé. L’appel effectué dure approximativement 15 minutes. A la fin de cet entretien, un résumé détaillé des informations recueillis vous sera communiqué. Après avoir confirmé que ce dernier correspond aux déclarations communiquées au médecin, vous devrez le renvoyer au service médical.

Cependant, il faut savoir que la télésélection médicale a fixé un plafond d’emprunt. De ce fait, seules les personnes voulant assurer un emprunt ne dépassant pas les 500 000 euros peuvent être éliminées.

Les conséquences de l’examen médical sur l’assurance prêt immobilier

Comme il a été expliqué précédemment, cet examen permettra à la compagnie d’assurance de mieux cerner le profil du demandeur, afin d’évaluer les risques et créer un contrat d’assurance conforme aux attentes des deux parties. A partir de ce dernier, le demandeur devra soit payer les frais de base de l’assurance, soit, il devra payer une surprime. Si cette dernière est beaucoup trop élevée, l’assureur pourra vous proposer de supprimer certaines garanties.

Trouver une bonne assurance prêt immobilier avec un comparateur

S’il n’est pas légalement obligatoire d’avoir une assurance prêt immobilier pour obtenir un prêt, les établissements financiers en demandent systématiquement une dans les faits. Sans assurance, vous ne pourrez donc pas obtenir de fonds. Mais une banque ne peut pas vous contraindre à choisir l’assurance chez elle, et c’est pour cela qu’il est recommandé d’utiliser une simulation d’assurance sur assurland.com afin d’obtenir la meilleure offre possible. Sur un prêt immobilier, vous pourrez économiser des milliers d’euros en choisissant l’assurance la plus économique. Et cela n’est pas négligeable du tout quand on emprunte sur du long terme.

Vous pouvez lire également :  Quels sont les inconvénients de la loi Pinel ?

Utiliser un comparateur comme assurland.com est gratuit et ne vous engage en rien. Vous devrez seulement répondre à un questionnaire en ligne sur votre situation, sur votre prêt, et sur vos besoins. Le simulateur analysera ensuite des dizaines d’offres différentes pour vous proposer celles qui vous correspondent le plus au meilleur prix. Plusieurs éléments seront à fournir comme la date de mise à disposition des fonds par la banque, du montant total de votre prêt immobilier, plus précisément sa durée et son taux d’intérêt. Il ne vous restera plus qu’à choisir ensuite la meilleure offre possible et à réaliser des économies.

Utiliser un simulateur pour votre crédit immobilier

Pour savoir si vous pouvez avoir un crédit immobilier, vous pouvez utiliser un simulateur proposé par différentes banques en ligne. Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à suivre ce lien. En lançant un simulateur, plusieurs éléments vous seront demandés comme votre taux de remboursement de dette, le montant qu’il vous reste chaque moins une fois votre mensualité d’emprunt réglée et enfin, la somme que vous pouvez investir directement. Plusieurs semaines, voire plusieurs mois peuvent être nécessaires pour recevoir de l’argent d’un prêt immobilier.

Cela ne vous empêche pas d’utiliser un simulateur avant cela, pour savoir si vous pouvez prétendre à un crédit immobilier, mais surtout savoir jusqu’à combien vous pourrez emprunter et pour combien de temps. Généralement, les prêts immobiliers peuvent aller jusqu’à 25 ans. Plusieurs établissements financiers proposent ces simulateurs, alors n’hésitez pas à les utiliser. Cela vous permettra de vous préparer au mieux dans votre projet immobilier, que ce soit pour un achat locatif, la construction d’une maison neuve, ou bien un achat tout simple. Le simulateur vous permettra également d’estimer le coût futur de l’assurance que vous aurez généralement l’obligation de souscrire.

Ajouter un commentaire

3 × 3 =