Faut-il encore investir dans l’immobilier en 2022 ?

En 2022, l'investissement immobilier est-il conseillé ? C'est la question que la plupart des investisseurs se posent actuellement en ces temps de remous sanitaires. Sans la moindre hésitation la réponse à cette question est « oui ». Évidemment, ce n'est pas convaincant comme réponse. Sans outre mesure, nous allons présenter les raisons logiques qui devraient vous amener à investir dans l'immobilier en 2022.

L'investissement locatif, la branche la plus rentable de l'immobilier en 2022

Depuis que l'investissement locatif a vu le jour, il n'a cessé d'évoluer et aujourd'hui il a atteint les horizons les plus inimaginables en termes de rentabilité. En cette année 2022, cette branche de l'immobilier ne cesse d'influencer les investisseurs. Cette influence est positive, et cela, malgré la pandémie (Covid-19) qui secoue le monde actuellement. En France, de plus en plus de particuliers sont attirés par ce plan d'investissement rentable.

Force est de constater que des milliers de Français ont adhéré à ce système d'investissement immobilier depuis sa mise en place officielle. C'est d'ailleurs considéré comme une valeur refuge par les professionnels de la finance et de l'économie. Ce type de placement vous accordera indéniablement assez de privilèges surtout sur le long terme.

Grâce au loyer perçu, vous pourrez ainsi réaliser des plus-values. Vous pourrez constituer un patrimoine conséquent plus ou moins à long terme et également profiter d'un avoir financier régulier. De plus, ce qui est très attrayant dans cette branche d'investissement de l'immobilier est que tout le monde peut y investir.

Avec la digitalisation et l'évolution du numérique, des plateformes en ligne sont en passe de s'ouvrir au monde d'émerger. C'est en quelque sorte le cas de bricks, un site internet spécialisé dans l'investissement locatif.

Vous pouvez lire également :  Puis-je investir dans l'immobilier avec 10.000€ ?

La campagne, le nouveau rêve des acheteurs immobiliers en 2022

La pandémie a eu assez d'influence et d'impact sur le monde et surtout dans tous les domaines existentiels que l'on connaît à ce jour. Le domaine de l'immobilier n'est pas du tout en reste. En effet, la plupart des Français ont majoritairement opté pour un mode de vie pour le moins particulier. Il s'agit de l'exode urbain.

D'après une étude du CSN ( Conseil Supérieur du Notariat), l'année 2021 a connu l'intérêt assez singulier des acheteurs immobiliers pour la campagne. Entre autres, beaucoup de Français se sont centrés sur l'achat de maisons dans des endroits reculés et très modestes. Rien de plus normal après tout, avec l'avènement des confinements répétitifs, le télétravail a été l'ultime recours pour les salariés.

Ils sont nombreux à avoir opté pour cette option immobilière. Comme preuve, dans cette même année, le coût des maisons a connu une augmentation de plus de 9% contrairement à celui des appartements 5,2 %. Toutefois, avec le Covid-19 qui est toujours présent, cette ascension de l'exode urbain ne risque pas de s'arrêter de sitôt en 2022.

2022, une année de stabilisation des coûts dans l'immobilier

En 2022, l'évolution des coûts ou frais en France, dans le domaine de l'immobilier a été moyennement contenue à environ 2%. Ce mouvement de stabilisation des coûts est cependant soutenu par plusieurs tendances économiques.

En premier lieu, les frais de l'immobilier ont connu une hausse exorbitante dans plusieurs régions pour cause des acheteurs potentiels ou éventuels. La croissance du pouvoir d'achat peut réguler la demande en 2022. Pour une bonne dynamique économique, la présence d'habitation à vendre peut influencer les clients (acheteurs) dans leur intention d'achat.

Vous pouvez lire également :  Investissement locatif - Dans quelles villes investir en 2022 ?

Sans oublier qu'avec l'approche imminente des élections présidentielles en 2022, l'économie est assez tendue. Les intervenants (les acheteurs et les vendeurs) dans la branche immobilière, sont très attentifs à chaque situation et décision liées à l'économie française. Cette année 2022 pourrait favoriser les opérations immobilières au profit de la demande et aussi des investisseurs. Les prix et les délais de vente peuvent être régulés de manière favorable et profitable pour les acheteurs.

Ajouter un commentaire