Qui donne son accord pour un prêt immobilier ?

Le prêt immobilier est l’un des crédits affectés les plus sollicités. Il est généralement requis pour l’achat d’un appartement ou d’une maison. Cependant, pour bénéficier d’un prêt immobilier il est primordial d’obtenir des accords. Ceux-ci doivent provenir de différents acteurs. Qui donne son accord pour l’obtention d’un prêt immobilier?

Le créancier

Parmi les accords qu’il faut avoir pour obtenir un prêt immobilier, il y a d’abord celui du créancier. Ce dernier peut être une banque ou tout autre établissement de crédit. Cependant, avant de donner son accord et de mettre à votre disposition les fonds nécessaires pour financer votre projet, le créancier étudiera votre dossier.

C’est cette étude qui déterminera si un accord de principe est envisageable. Pour ce faire, elle va procéder à l'évaluation de votre taux d’endettement, de votre situation bancaire et du montant de votre apport personnel. Il est en effet indispensable que votre taux d’endettement ne dépasse pas les 33% et que votre reste à vivre soit suffisant.

Dès lors que vous remplissez ces critères, la banque va fixer les principaux paramètres du crédit immobilier. Ce sont le type de prêt, le taux d’intérêt, la durée de remboursement, le montant des mensualités, l’assurance et la garantie de crédit.

Ce n’est qu’après cette étape que le conseiller bancaire va transmettre votre dossier de demande de prêt immobilier à sa hiérarchie. Cette dernière se référera alors à ses propres critères ou « scoring » pour vous délivrer ou non, un accord de principe.

Dans tous les cas, l’accord de la banque pour un prêt immobilier sera généralement influencé par d’autres accords. Ce sont notamment l’accord de la garantie et celui de l’assurance.

Vous pouvez lire également :  Quelles aides pour une construction de maison neuve ?

La garantie pour le prêt immobilier

Pour obtenir un prêt immobilier, l’autre accord que vous devez avoir est celui de la garantie. Cette dernière permet de rassurer le prêteur quant au remboursement du crédit. Il peut s’agir d’une caution ou d’une hypothèque.

Le cautionnement engage trois acteurs à savoir le créancier, le débiteur et l’organisme de cautionnement. Le rôle de cet organisme sera de mutualiser les risques à l’aide d’un fonctionnement reposant sur un fonds de garanties. Dès lors, il recevra chaque année des informations du prêteur initial. Il s’agira du montant du capital restant dû, du montant des intérêts, de l’échéance du crédit, des frais et d’éventuels cas d’incident de paiement.

Qu’il soit solidaire ou hypothécaire, le cautionnement présente plusieurs avantages. Il donne d’abord à l’emprunteur la possibilité de récupérer une partie de la somme versée. Les emprunteurs de moins de 37 ans sont exemptés de certains frais. De même, l’emprunteur n’aura pas à payer de frais de mainlevée en cas de remboursement anticipé du prêt immobilier.

Toutefois, avant de donner son accord, l’organisme de cautionnement évaluera le profil de l’emprunteur. Cette évaluation portera sur certains critères et d’autres éléments tels que l’assurance de prêt immobilier.

L’assurance de prêt immobilier

L’accord de l'assurance de prêt immobilier n’est pas obligatoire. Toutefois, il est quasiment impossible d’obtenir un crédit immobilier sans souscrire une assurance emprunteur en amont. Cette dernière sert à couvrir le prêt immobilier en cas de coups durs de la vie empêchant l’emprunteur d’honorer ses engagements envers la banque. Cela peut être une perte d’emploi, un accident ou encore un décès.

Vous pouvez lire également :  Comment récupérer les frais d'hypothèque ?

Ainsi, pour optimiser vos chances d’obtenir un prêt immobilier, vous devez préalablement souscrire une assurance de prêt immobilier. Pour cela, vous pouvez utiliser un comparateur d’assurance de prêt immobilier en ligne. Vous allez ainsi facilement trouver une assurance de crédit immobilier adaptée à vos besoins et à votre budget.

En somme, il faut retenir que pour obtenir un prêt immobilier vous aurez besoin de trois principaux accords. Ce sont l’accord du créancier qui est généralement une banque, l’accord de la garantie ou caution et l’accord de l’assurance. Ce n’est qu’en ayant ces trois accords que vous optimiserez vos chances d’obtenir un prêt immobilier pour financer votre maison ou votre appartement.

Ajouter un commentaire